ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 17/11-12 - 2015  - pp.519-527  - doi:10.1007/s10269-015-2562-8
TITRE
Standards de chimiothérapie, perspectives et thérapies ciblées dans l’adénocarcinome du pancréas

TITLE
Standards of Chemotherapy, Outlook and Targeted Therapies in Adenocarcinoma of the Pancreas

RÉSUMÉ

L’incidence de l’adénocarcinome pancréatique a doublé chez l’homme et triplé chez la femme en 30 ans. La majorité des cas étant d’emblée métastatiques, son pronostic est sombre à court terme. Concernant la prise en charge des patients métastatiques, une chimiothérapie seule ou en association est la seule option. Tout l’enjeu de la prise en charge consiste à évaluer les patients afin de leur proposer un traitement optimal, en considérant leur tolérance attendue. La gemcitabine, traitement de référence pendant de nombreuses années, a progressivement laissé place au Folfirinox pour les patients ayant un OMS de 0 ou 1. Un des enjeux de la prise en charge est de savoir décider entre Folfirinox et nab-paclitaxel plus gemcitabine en première ligne de traitement en fonction de l’état général. La deuxième ligne métastatique n’est quant à elle pas encore bien établie, mais l’association nab-paclitaxel plus gemcitabine est très encourageante après Folfirinox. Les thérapies ciblées ne sont efficaces pour le moment qu’avec l’erlotinib et pour une contribution modeste. L’arrivée des immunothérapies concentre désormais tous les espoirs au sein d’études de phase I ou II avec le nivolumab par exemple.



ABSTRACT

The incidence of pancreatic adenocarcinoma doubled among men and tripled among women in 30 years. The majority of cases are metastatic at the diagnosis, making its dreadful short-term prognosis. Regarding the management of metastatic patients, chemotherapy alone, or in combination, is the only option. The challenge of management is to assess patients to offer optimal treatment, considering their expected tolerance. Gemcitabine, the standard treatment for many years, has gradually given way to Folfirinox for patients with a performance status of 0 or 1. One of the challenges of treating cancer is to have knowledge in choosing between Folfirinox and nab-paclitaxel plus gemcitabine as first-line treatment depending on the patients’ condition. Even though the second metastatic line is not yet well established, the nab-paclitaxel plus gemcitabine combination is very encouraging after Folfirinox. For the moment, erlotinib remains the only effective among targeted therapies, and it provides a modest contribution. The arrival of immunotherapies now focuses all hopes, in phase I or II studies with nivolumab, for example.



AUTEUR(S)
A. LAMBERT, T. CONROY

Reçu le 15 juillet 2015.    Accepté le 20 octobre 2015.

MOTS-CLÉS
Cancer du pancréas, Métastatique, Chimiothérapie, Folfirinox, Gemcitabine, Erlotinib, Thérapies ciblées

KEYWORDS
Pancreatic cancer, Metastatic, Chemotherapy, Folfirinox, Gemcitabine, Erlotinib, Targeted therapies

BIBLIOGRAPHIE
archives-onco.revuesonline.com/revues/59/10.1007/s10269-015-2562-8.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (168 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier