ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 17/11-12 - 2015  - pp.485-492  - doi:10.1007/s10269-015-2557-5
TITRE
Adénocarcinomes pancréatiques « localisés » : limites de la « résécabilité » ; principes et résultats des résections

TITLE
“Localised” Pancreatic Adenocarcinomas: Limits of “Surgical Resection”; Principles and Results of Resections

RÉSUMÉ

L’adénocarcinome pancréatique canalaire est le plus souvent métastatique ou localement avancé au moment du diagnostic. Cependant, environ 15 % des malades peuvent bénéficier d’une résection curative qui est aujourd’hui la seule chance de survie prolongée ou de guérison. La mortalité postopératoire a diminué, et le bénéfice d’une chimiothérapie postopératoire a été clairement démontré. Le scanner multidétecteurs est l’examen de référence qui permet de juger de la résécabilité. Une tumeur céphalique « clairement résécable » se définit par l’absence de tout contact veineux (axe veineux mésentéricoportal) ou artériel (artère mésentérique supérieure [AMS], tronc cœliaque, artère hépatique). À gauche, l’envahissement des vaisseaux spléniques n’est pas une contre-indication à la résection. Quelle que soit la localisation de la tumeur, classiquement, l’atteinte de l’axe veineux inférieur à 180° n’est pas une contre-indication à la résection ; cependant la duodénopancréatectomie avec résection veineuse « d’emblée » est aujourd’hui discutable, et un traitement néoadjuvant pourrait être une meilleure option. Sur le plan technique, l’abord premier de l’AMS est bien documenté ; il permet d’éviter la constatation d’une exérèse palliative en fin de procédure. Des progrès ont été réalisés dans l’analyse des marges de résection par la standardisation de l’examen anatomopathologique. L’envahissement ganglionnaire (et le ratio N+/N) reste le premier facteur prédictif de la survie. La survie après résection est de l’ordre de 40 % à trois ans et de 20 % à cinq ans.



ABSTRACT

Pancreatic ductal adenocarcinoma (PDAC) is usually a systemic disease at diagnosis. However, 15% of PDAC can be resected and today a margin-negative resection followed by adjuvant chemotherapy remains the only potential for a prolonged survival. Postoperative mortality had significantly decreased and the benefit of postoperative adjuvant chemotherapy has been clearly shown. Resectability of tumor is assessed by multidetector computed tomography (CT) scan and a “clear resectable” tumor of the head of the pancreas is defined by “no contact” with any venous (mesenterico-portal venous axis) or arterial axis (superior mesenteric artery [SMA], celiac trunk, hepatic artery). For left-sided tumors, invasion of the splenic vessels is not a contraindication to resection. Whatever the tumor location, venous invasion less than 180 degrees is usually not considered as a contraindication to resection; however, upfront venous resection is debatable today and neoadjuvant treatment should be a better option in such patients. Technically, the SMA-first approach is well documented today; it allows to avoid the finding of a palliative resection at the end of the resection. Substantial progress has been made in pathological staging with the standardization of the specimen margins’ examination. Lymph node invasion (and lymph node ratio) remains the major factor for predicting survival. The 3- and 5-year expected overall survival rates after resection are about 40% and 20%, respectively.



AUTEUR(S)
J.-R. DELPERO

Reçu le 24 juillet 2015.    Accepté le 2 octobre 2015.

MOTS-CLÉS
Adénocarcinome pancréatique « localisé », Résécabilité, Principes des résections, Résultats des résections

KEYWORDS
Localized pancreatic adenocarcinoma, Resectability, Principles and results of resections

BIBLIOGRAPHIE
archives.onco.revuesonline.com/revues/59/10.1007/s10269-015-2557-5.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (172 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier