ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 16/7-8 - 2014  - pp.393-400  - doi:10.1007/s10269-014-2445-4
TITRE
Biothérapies par voie sous-cutanée : modalités d’absorption et implications cliniques

TITLE
Subcutaneous dual-therapies: Methods of absorption and clinical implications

RÉSUMÉ

L’utilisation de la voie sous-cutanée (SC) pour l’administration des médicaments injectables permet une amélioration de la qualité de vie des patients et facilite le développement des alternatives à l’hospitalisation. Cependant, l’utilisation de cette voie a longtemps été limitée à certaines molécules, car elle nécessite de franchir la matrice extracellulaire (MEC) qui est une barrière à la diffusion des fluides dans l’espace SC. Après la découverte de l’hyaluronidase améliorant la diffusion des molécules, une version recombinante (rHuPH20) a été développée. Associé au médicament, le rHuPH20 a permis d’élargir l’utilisation de cette voie à de plus grosses molécules. Lors du développement des anticorps monoclonaux anticancéreux, la posologie était initialement adaptée à partir de critères tels que le poids du patient, permettant, en théorie, une meilleure exposition du patient au médicament. Cependant, de nombreux auteurs rapportent qu’une administration par dose fixe est globalement plus pertinente pour la majorité des anticorps monoclonaux. Dans cette revue, nous détaillons l’exemple du trastuzumab (Herceptin®), traitement standard du cancer du sein HER2 amplifié ou surexprimé, habituellement administré par voie intraveineuse (IV). Plusieurs travaux ont évalué l’intérêt de la voie SC (poids du patient) associée au rHuPH20 par rapport à la voie IV (poids du patient). D’autres travaux ont comparé une dose fixe de trastuzumab par voie SC (+ rHuPH20) à une dose adaptée selon le poids de la patiente et injectée en IV. Globalement, les différentes modalités d’administration semblent équivalentes en termes d’efficacité (néoadjuvant), de pharmacocinétique (PK) [aire sous la courbe, concentration résiduelle] et de toxicité.



ABSTRACT

Subcutaneous (SC) administration of injectable medications allows an improved quality of life of patients and contributes to the development of alternatives to hospitalization. However, this route has long been limited to certain drugs because it requires the crossing of the extracellular matrix which is a barrier to the diffusion of fluids in the SC space. After the discovery of hyaluronidase, which improves the diffusion of molecules, a recombinant version (rHuPH20) has been developed. In association with the medication, rHuPH20 allowed to extend the use of the SC route to bigger molecules. When anticancer monoclonal antibodies were developed, dosage was initially adjusted based on criteria such as the patient’s weight, thereby leading theoretically to a better patient’s exposure to the drug. However, numerous authors reported that a fixed-dose administration was globally more relevant for the majority of monoclonal antibodies. In this review, we detail the example of the trastuzumab (Herceptin®) as standard treatment of amplified or overexpressed HER2 breast cancer, usually administered intravenously (IV). Several studies assessed the benefit of the SC route (patient’s weight) associated with rHuPH20 when compared with an IV administration (patient’s weight). Others compared a SC fixed dose of trastuzumab (+ rHuPH20) to an IV dose adapted to the patient’s weight. Overall, the different administration modalities seem equivalent in terms of efficacy (neoadjuvant), pharmacokinetics (including area under the curve and residual concentration) and toxicity.



AUTEUR(S)
F. PINGUET, G. MILANO

Reçu le 22 mai 2014.    Accepté le 8 juillet 2014.

MOTS-CLÉS
Biothérapies, Sous-cutanée, Hyaluronidase, Herceptin®, Dose fixe, Matrice extracellulaire

KEYWORDS
Dual-therapies, Subcutaneous, Hyaluronidase, Herceptin®, Fixed dose, Extracellular matrix

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (147 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier