ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 16/6 - 2014  - pp.279-284  - doi:10.1007/s10269-014-2400-4
TITRE
Diagnostic anatomopathologique des maladies trophoblastiques

TITLE
Pathological diagnosis of trophoblastic disease

RÉSUMÉ

Les maladies trophoblastiques gestationnelles sont des lésions rares qui proviennent de la prolifération des différents types de trophoblaste, compliquant une fécondation normale ou anormale. Elles comprennent les môles hydatiformes (môle hydatiforme complète et môle hydatiforme partielle) et les tumeurs (môle invasive, choriocarcinome, tumeur trophoblastique du site d’implantation et tumeur trophoblastique épithélioïde). Elles diffèrent sur le plan génétique, anatomopathologique, évolutif et pronostique. Un diagnostic anatomopathologique précis est indispensable à la prise en charge optimale des patientes. Il bénéficie, depuis ces dernières années, de techniques complémentaires qui sont réalisées tantôt en routine (immunohistochimie), tantôt dans des laboratoires de référence (étude de la ploïdie, génotypage moléculaire).



ABSTRACT

Gestational trophoblastic disease encompasses several entities derived from the proliferation of various types of trophoblast, following normal or abnormal fertilization. They differ genetically, have different pathologic features, and have distinctive clinical behavior and prognosis. Gestational trophoblastic disease includes the hydatidiform moles (complete and partial hydatidiform mole) and the trophoblastic tumours (invasive mole, choriocarcinoma, placental site trophoblastic tumour and epithelioid trophoblastic tumour). Accurate pathological diagnosis is essential for optimal management of patients. The recent development of ancillary techniques helps to refine the diagnosis of gestational trophoblastic disease. Immunochemistry is now routinely performed, while analysis of ploidy and molecular genotyping are reserved to specialized laboratories.



AUTEUR(S)
S. PATRIER, P.A. BOLZE

Reçu le 4 février 2014.    Accepté le 14 mai 2014.

MOTS-CLÉS
Môle hydatiforme partielle, Môle hydatiforme complète, Maladies gestationnelles trophoblastiques, Tumeurs trophoblastiques, Choriocarcinome, Génotypage moléculaire

KEYWORDS
Complete hydatidiform mole, Partial hydatidiform mole, Trophoblastic disease, Trophoblastic neoplasia, Trophoblastic tumour, Choriocarcinoma, Molecular genotyping

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (340 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier