ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 16/5 - 2014  - pp.250-258  - doi:10.1007/s10269-014-2392-4
TITRE
Les tumeurs pulmonaires rares

TITLE
Rare pulmonary tumors

RÉSUMÉ

Les tumeurs pulmonaires rares sont définies comme des tumeurs d’histopathologie inhabituelle dans le parenchyme pulmonaire. Ces tumeurs représentent dans leur ensemble moins de 1 % des tumeurs pulmonaires primitives, tout en regroupant plus de 100 entités histologiques, cliniques, radiologiques et évolutives différentes. Les tumeurs rares pulmonaires se développent à partir de tissus orthotopiques, hétérotopiques ou hématopoïétiques. Certains soustypes histopathologiques sont spécifiques au poumon, alors que d’autres, rares au niveau pulmonaire, correspondent à des tumeurs plus fréquentes dans d’autres localisations. Certaines tumeurs rares n’ont été individualisées que dans les classifications histopathologiques récentes. Les tumeurs pulmonaires rares les plus fréquentes sont, par ordre décroissant de prévalence, les tumeurs carcinoïdes, les hémangiomes sclérosants, les tumeurs myofibroblastiques, les lymphomes du mucosa-associated lymphoid tissue (MALT) et les carcinomes sarcomatoïdes. Une tumeur rare se caractérise généralement, outre sa faible incidence, par l’absence de données cliniques ou évolutives actualisées, par le faible nombre de spécialistes pour chaque sous-type tumoral, et par l’absence de données thérapeutiques spécifiques. Les tumeurs rares entraînent ainsi une difficulté supplémentaire dans l’égalité d’accès aux soins. L’identification de ces tumeurs repose sur la reconnaissance de signes radiocliniques évocateurs, sur une stratégie diagnostique spécifique et sur la définition de leur caractère primitif ou secondaire. La définition de principes de prise en charge spécifiques nécessite de regrouper les cas de tumeurs pulmonaires rares pour mieux caractériser leurs caractéristiques cliniques, thérapeutiques et évolutives.



ABSTRACT

Rare pulmonary tumors are defined as lung tumors with unusual histology. Overall, these tumors account for less than 1% of all lung primary tumors, while they correspond to more than 100 different histological, clinical, radiological, and prognostic entities. Rare pulmonary tumors can develop from orthotopic, heterotopic, or hematopoietic tissues. Some rare histological subtypes are specific to the lung, whereas others, rarely occurring within the lung, correspond to tumors more frequent in other organs. Some rare pulmonary tumors have been individualized recently in histopathological classifications. The most frequent rare pulmonary tumors are, in decreasing order of frequency: carcinoids, sclerosing hemangioma, inflammatory myofibroblastic tumors, mucosa-associated lymphoid tissue (MALT) lymphoma, and sarcomatoid carcinoma. These rare tumors are usually characterized, in addition to a low incidence, by the absence of clinical and radiological actualized characterization, by the low number of specialists for each tumor subtype, and by the absence of specific therapeutic data. For patients, rare pulmonary tumors may then hamper equal access to the care. Recognition of rare pulmonary tumors is based on specific clinical and radiological signs suggesting the diagnosis, on a specific diagnostic and imaging strategy, and on the determination of their primary or secondary nature. The establishment of specific standards of care for rare pulmonary tumors requires collaboration to better characterize their clinical and therapeutic features.



AUTEUR(S)
N. GIRARD

Reçu le 24 février 2014.    Accepté le 2 avril 2014.

MOTS-CLÉS
Cancer, Maladie rare, Poumon, Sarcome, Lymphome, Carcinome

KEYWORDS
Cancer, Rare disease, Lung, Sarcoma, Lymphoma, Carcinoma

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (527 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier