ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 16/4 - 2014  - pp.161-165  - doi:10.1007/s10269-014-2383-1
TITRE
Les tumeurs germinales de stade métastatique

TITLE
Metastatic Germ Cell Tumours

RÉSUMÉ

Les tumeurs du testicule sont les cancers les plus fréquents de l’homme jeune. Depuis les années 1970, les tumeurs germinales métastatiques sont devenues le paradigme des cancers curables par l’utilisation de la chimiothérapie comportant le cisplatine et la chirurgie des masses résiduelles. Le pronostic des patients est défini par la classification internationale IGCCCG qui permet d’adapter la quantité de chimiothérapie nécessaire afin d’aboutir à la guérison. Dans les formes graves, l’adaptation précoce de la chimiothérapie en fonction de la décroissance des marqueurs sériques a fait la preuve de son efficacité. Malgré ces traitements, environ 20 % des patients rechutent et nécessitent un traitement de seconde ligne soit à doses standard, soit sous forme d’une intensification avec autogreffe. Le suivi des patients en rémission complète est important, à la fois pour détecter précocement les rechutes, mais également pour dépister un cancer du testicule controlatéral, pour accompagner un souhait de paternité si nécessaire et favoriser une resocialisation optimale.



ABSTRACT

Testicular tumours are the most common form of cancer in young men. Since the 1970s, metastatic germ cell tumours have become the curable cancer paradigm through the use of cisplatin-based chemotherapy and surgical removal of the residual mass. The prognosis for patients is defined using the International IGCCCG classification, which enables the appropriate amount of chemotherapy therapy to be administered in order to achieve recovery. In the most serious forms, early adaptation of the chemotherapy regimen based on the decreasing levels of serum markers has been shown to be effective. Despite these treatments, approximately 20% of patients relapse and require a second line treatment, either at a standard dose or at an intensified level with a stem cell transplant. Follow-up of patients in complete remission is important, not only for the early detection of any relapses, but also to screen for testicular cancer in the other side, associated with the potential desire to father a child, and favours the best possible social rehabilitation of the patient.



AUTEUR(S)
C. MASSARD, Y. LORIOT, K. FIZAZI

Reçu le 10 février 2014.    Accepté le 17 mars 2014.

MOTS-CLÉS
Tumeurs germinales, Guérison, Chimiothérapie, Cisplatine, Intensification

KEYWORDS
Germ cell tumours, Recovery, Chemotherapy, Cisplatin, Intensification

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (138 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier