ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 16/4 - 2014  - pp.174-180  - doi:10.1007/s10269-014-2380-4
TITRE
Le carcinome épidermoïde du pénis: évaluation clinique et thérapeutique de la tumeur primitive

TITLE
Squamous cell carcinoma of the penis: Clinical and therapeutic evaluation of the primary tumor

RÉSUMÉ

Le carcinome épidermoïde du pénis est une tumeur peu fréquente. La classification selon le système TNM 2009 nécessite un examen physique précis, parfois aidé par l’imagerie. L’examen physique permet d’évaluer la morphologie et les caractéristiques de la tumeur, en particulier doit rechercher une infiltration de l’albuginée des corps caverneux et/ou un envahissement de l’urètre. Ce n’est qu’en cas d’insuffisance de cet examen physique que l’échographie et surtout l’IRM pénienne, faite en érection, seront utiles en particulier pour les tumeurs du gland pour envisager un traitement conservateur. Si pour les tumeurs évoluées, les techniques d’amputation sont le traitement de référence, les tumeurs localisées au gland et au prépuce doivent impérativement bénéficier des techniques conservatrices chirurgicales ou radiothérapiques.



ABSTRACT

Squamous cell carcinoma of the penis is a rare tumor. According to the TNM classification (UICC 2009), a precise physical examination, sometimes matched with imaging, is required for the staging of penile carcinoma. Physical examination of the primary tumor, which allows for an evaluation of the tumor’s morphology and physical characteristics, is essential in particular, in order to detect an infiltration of albuginea of the corpus cavernosa and/or an invasion of the urethra. When physical examination appears to be insufficient, ultrasound and especially MRI with intracavernosal injection of prostaglandin E1 are useful, particularly in order to improve the selection of patients eligible for conservative treatment. When tumors have evolved, amputation techniques have proven to be the best option. However, tumors localized only on the glans and prepuce imperatively require the use of conservative techniques, either surgery or radiotherapy.



AUTEUR(S)
O. BOUCHOT, J. BRANCHEREAU, T. LOUBERSAC, J. RIGAUD

Reçu le 27 décembre 2013.    Accepté le 3 mars 2014.

MOTS-CLÉS
Pénis, Cancer du pénis, IRM, Chirurgie

KEYWORDS
Penis, Penile carcinoma, Physical exam, MRI, Conservative surgery

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (648 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier