ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 16/2-3 - 2014  - pp.96-102  - doi:10.1007/s10269-014-2373-3
TITRE
La dihydropyrimidine déshydrogénase (DPD)

TITLE
Dihydropyrimidine Dehydrogenase (DPD)

RÉSUMÉ

La dihydropyrimidine déshydrogénase (DPD) est l’enzyme clé du catabolisme de la famille des fluoropyrimidines. Son activité dans la population générale suit une courbe de Gauss, et elle est soumise à un polymorphisme génétique qui peut avoir des répercussions fonctionnelles, c’est-à-dire entraîner des déficits majeurs à l’origine de toxicité grave chez 2 à 5 % des patients traités. La sévérité de ces toxicités aiguës fait de leur prévention une priorité médicale et de santé publique. Différentes approches ont été évaluées, et la combinaison de deux techniques complémentaires, de génotypage et de phénotypage, nous apparaît indispensable pour la détection fiable d’un déficit en DPD en pratique courante et la prévention de toxicités sévères liées aux fluoropyrimidines.



ABSTRACT

Dihydropyrimidine dehydrogenase (DPD) is a key enzyme in the catabolism of fluoropyrimidines. Its activity follows a Gaussian curve in the general population and some mutations have been identified in the gene reported to cause early severe related adverse events, in 2 to 5% of the patients. It is clearly a problem of public healthcare that cannot be underestimated. We review the performances of assays that assess DPD status. The combination of 2 complementary techniques, genotyping and enzyme phenotyping, suitable for routine clinical applications is crucial for reliably detecting DPD deficiency and avoiding early severe toxicity associated with fluoropyrimidines.



AUTEUR(S)
E. GAMELIN, M. BOISDRON-CELLE, A. MOREL

Reçu le 12 novembre 2013.    Accepté le 22 janvier 2014.

MOTS-CLÉS
5-fluoro-uracile, Fluoropyrimidines, Déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase, Toxicité, Pharmacogénétique, SNP, Pharmacocinétique

KEYWORDS
Dehydropyrimidine dehydrogenase, Fluoropyrimidine, DPD deficiency, Gene sequencing, Toxicity

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,54 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier