ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 15/6 - 2013  - pp.331-335  - doi:10.1007/s10269-013-2299-1
TITRE
Ganglions sentinelles et carcinome canalaire in situ

TITLE
Sentinel lymph nodes and ductal carcinoma in situ

RÉSUMÉ

Le diagnostic de carcinome canalaire in situ (CCIS) est le plus souvent réalisé sur les biopsies préopératoires. Cela expose au risque de sousestimation qui varie de 8 à 42,7 % en fonction des séries. Le rôle du ganglion sentinelle (GS) est sujet à caution, il n’est indiqué que dans quelques cas particuliers: 1) toujours en cas demastectomie; 2) en cas de lésions étendues ou de masses palpables; 3) en cas de CCIS de haut grade; 4) enfin, lorsque le pathologiste ne peut pas éliminer formellement une micro-invasion sur la biopsie. Le GS peut être positif en cas de CCIS pur, mais le plus souvent sous la forme de cellules tumorales isolées (CTI) ou de micrométastases, sans impact sur la survie de ces patientes.



ABSTRACT

The diagnosis of ductal carcinoma in situ (DCIS) using core biopsy (CB) does not ensure the absence of invasion on final excision. The risk of invasion and upstaging ranges from 8% to 42.7% in various studies. The role of sentinel lymph node biopsy in patients on CB of DCIS has been the subject of debate. Furthermore, SLN is not usually required in all cases of DCIS but may be indicated in such specific cases: 1) where mastectomy is performed; 2) with large lesions or palpable mass; 3) with high grade tumours; 4) and where the pathologist cannot rule out micro-invasion. Pure DCIS patients do have tumour positive findings, but a majority of these are isolated tumour cells (ITCs) or micro-metastases. SLN positive does not affect the outcomes of DCIS patients.



AUTEUR(S)
C. TUNON DE LARA, M. FOURNIER, G. MACGROGAN

Reçu le 24 février 2013.    Accepté le 24 mai 2013.

MOTS-CLÉS
Ganglion sentinelle, Carcinome canalaire in situ, Sous-estimation, Microbiopsie, Recommandations

KEYWORDS
Sentinel lymph node, Ductal carcinoma in situ, Upstaging, Core biopsy, Guidelines

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (129 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier