ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 14/5 - 2012  - pp.297-304  - doi:10.1007/s10269-012-2156-7
TITRE
Les traitements de maintenance dans les cancers bronchiques non à petites cellules métastatiques en 2012

TITLE
Maintenance therapy in advanced non-small cell lung cancer in 2012

RÉSUMÉ

Le traitement des cancers bronchiques non à petites cellules avancés est fondé sur l’administration de plusieurs lignes de traitement, déterminées par la progression de la maladie, et séparées par des intervalles libres de tout traitement. La stratégie de maintenance consiste en la poursuite d’un traitement adapté, peu toxique, dès la fin de la chimiothérapie de première ligne dans le but de maintenir le bénéfice thérapeutique obtenu et d’éviter une progressionrapide de la maladie inaccessible à l’administration d’un traitement ultérieur. Il peut s’agir soit d’une composante du traitement d’induction, définissant la maintenance de continuation, soit d’un traitement différent, constituant une “switch” maintenance. Les essais conduits montrent que la stratégie de maintenance prolonge la durée du contrôle de la maladie et améliore la survie de manière cliniquement significative avec le pemetrexed et l’erlotinib. La maintenance est devenue une option thérapeutique importante en première ligne, avec la nécessité de préciser les critères permettant la sélection des patients bénéficiant le plus de chacune des deux stratégies de maintenance.



ABSTRACT

Treatment of advanced non-smallcell lung cancer is usually based on several lines of therapy separated by treatment-free intervals, in which each new line is started when tumor progression is detected. The maintenance strategy consists of continuing an appropriate, well-tolerated treatment immediately after the end of first-line chemotherapy, in order to maintain the initial therapeutic benefit and to avoid rapid clinical deterioration that would rule out further treatment. Maintenance can use either a non-platinum component of induction chemotherapy defining ‘continuation maintenance’ or initiation of a new agent consisting in ‘switch maintenance’. Clinical trials show that maintenance therapy with pemetrexed or erlotinib provides a significant clinical benefit in terms of disease control and survival. Maintenance therapy is an important option in first-line treatment of non-small cell lung cancer but more reliable criteria is needed to identify the patientsmost likely to benefit from either continuation or switch maintenance.



AUTEUR(S)
M. PÉROL

Reçu le 2 novembre 2011.    Accepté le 26 mars 2012.

MOTS-CLÉS
erlotinib, gemcitabine, cancer bronchique non à petites cellules, maintenance, pemetrexed

KEYWORDS
erlotinib, gemcitabine, non-small cell lung cancer, maintenance, pemetrexed

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (198 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier