ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 14/3 - 2012  - pp.133-138  - doi:10.1007/s10269-012-2136-y
TITRE
Tumeurs des voies biliaires: difficultés et pièges diagnostiques en anatomie pathologique

TITLE
Bile duct tumours: problems and diagnostic issues in anatomical pathology

RÉSUMÉ

Les tumeurs malignes des voies biliaires ou cholangiocarcinomes (CC) sont des tumeurs développées aux dépens de l’arbre biliaire normal. Ils représentent la seconde tumeur maligne primitive hépatique après le carcinome hépatocellulaire (CHC). La classification OMS 2010 distingue selon leur localisation anatomique dans l’arbre biliaire deux groupes de CC: les CC intrahépatiques ou périphériques développés aux dépens des petites voies biliaires au-delà de la seconde segmentation et les CC extrahépatiques comprenant les tumeurs hilaires et les tumeurs développées à partir de la voie biliaire principale et du cholédoque. En 1992, une classification macroscopique pour les CC a été élaborée par le “Liver Study Group of Japan” basée sur des critères de croissance tumorale. Elle définit ainsi trois types: le type « nodulaire », « péricanalaire » et « endoluminal ». Le type « nodulaire » est le plus souvent représenté par le CC périphérique dont les principaux diagnostics différentiels sont le CHC, les métastases d’adénocarcinomes et l’hépatocholangiocarcinome. Les CC extrahépatiques se manifestent le plus souvent par le type « péricanalaire » et se révèlent cliniquement par un obstacle sur les voies biliaires. Le rôle principal de l’anatomopathologiste dans ce cas est d’affirmer la nature maligne de la sténose. La cytologie biliaire joue un rôle primordial dans ce diagnostic différentiel mais demeure une technique peu sensible avec de nombreux faux-négatifs.



ABSTRACT

Malignant tumors of the biliary tree or cholangiocarcinoma (CC) are tumors developed at the expense of the normal epithelial cells of the biliary tract. They are the second primary malignant tumors after liver hepatocellular carcinoma (HCC). OMS classification 2010 defines two groups of CC according to their anatomical location in the biliary tree: intrahepatic CC or peripheral CC, which develop from small intrahepatic biliary duct beyond the second segmentation, and extrahepatic CC comprising hilar CC and tumors from common hepatic duct. In 1992, amacroscopic classification of CC was elaborated by the “Liver Study Group of Japan” based on tumor growth criteria. It defines three types: the “massforming type”, the “periductal infiltrating type” and the “intraductal growth” type. The “massforming” type is most often represented by peripheral CC in which main differential diagnoses are HCC, metastases of adenocarcinoma and hepatocholangiocarcinoma. The extrahepatic CC is most often represented by the “periductalinfiltrating” type and is clinically revealed by an obstruction in the bile ducts. Themain role of the pathologist in this case is to establish the malignant nature of the stenosis. Biliary cytology plays an important role in the differential diagnosis but remains a very low sensitive technique withmany false-negative cases.



AUTEUR(S)
F. BIBEAU, N. GUEDJ

Reçu le 5 décembre 2011.    Accepté le 20 février 2012.

MOTS-CLÉS
Cholangiocarcinomes, Voies biliaires, Sténose

KEYWORDS
Cholangiocarcinoma, Biliary tracts, Stenosis

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (255 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier