ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 14/12 - 2012  - pp.650-658  - doi:10.1007/s10269-012-2235-9
TITRE
Recommandations et référentiels : tous pareils ?

TITLE
Guidelines and standards: are they the same?

RÉSUMÉ

Bien que la relation naturelle entre cancer et thrombose soit connue depuis la moitié du XIX e siècle, près de 70 % des patients à risque thrombotique élevé ne reçoivent pas de thromboprophylaxie adaptée. La méconnaissance des bases de cette hypercoagulabilité acquise et des recommandations pour la prise en charge de ce risque évitable est flagrante au sein de la communauté médicale. Les principaux freins à cette prescription sont la crainte du risque hémorragique, l’absence de stratification systématique du risque thrombotique, les barrières organisationnelles et économiques. Différents scores plus ou moins complexes sont proposés, mais aucun n’est vraiment validé pour déterminer ce risque dans sa globalité avec des contextes cliniques et thérapeutiques si diversifiés. La plupart des sociétés savantes ont publié leurs propres recommandations, mais elles s’avèrent être aussi hétérogènes. À l’initiative du Groupe Francophone Thrombose et Cancer (GFTC), un document consensuel regroupant les représentants des sociétés savantes internationales à l’origine de recommandations pour la prise en charge de la thrombose chez le patient atteint de cancer devrait être publié. De même, dans le cadre de l’Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support (AFSOS) et en se basant sur l’état actuel des connaissances et du bon sens clinique, un groupe multidisciplinaire d’experts a établi des recommandations et des suggestions sous forme d’algorithmes pour aider davantage les praticiens dans leur décision stratégique antithrombotique de manière contextualisée et simplifiée. L’harmonisation nécessaire des recommandations et l’application de programmes d’éducation thérapeutique plus systématiques pour une stratification individualisée mais multidimensionnelle du risque vasculaire conduiront à l’optimisation de cette prise en charge des patients atteints de cancer et à une pratique clinique élargie.



ABSTRACT

Although the natural relationship between cancer and thrombosis has been recognised since the middle of the 19th century, nearly 70% of patients with an increased risk of thrombosis do not receive appropriate antithrombotic prophylaxis. The blatant disregard for the basics of this acquired hypercoagulable state and guidelines on managing such an avoidable risk is obvious in the medical community. The primary stumbling blocks in this area are the concerns over the risk of bleeding, the absence of a systematic stratification of the thrombosis risk and structural and economic constraints. Different scales, with varying levels of complexity, have been proposed, however none of them have really been validated to determine this risk in its entirety, with its diverse range of clinical and therapeutic scenarios. The majority of medical societies have published their own guidelines, but these also appear to vary greatly. On the initiative of the Groupe Francophone Thrombose et Cancer (the French-speaking thrombosis and cancer group), a consensual document, based on the guidelines for the management of thrombosis in cancer patients from representatives of international learned societies will be published. In addition, within the framework of the Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support (Frenchspeaking association for supportive oncological care) and in light of current understanding and good clinical practices, a multidisciplinary group of experts have developed guidelines and recommendations in the form of simple and context-based algorithms to assist doctors in their antithrombotic strategic decision. The necessary harmonisation of guidelines and the enforcement of more systematic therapeutic education programmes for an individual besides multidimensional stratification of the vascular risk will result in the optimisation of this treatment of cancer patients and extended clinical practices.



AUTEUR(S)
I. ELALAMY

Reçu le 2 novembre 2012.    Accepté le 13 novembre 2012.

MOTS-CLÉS
Thrombose, Cancer, Score, Recommandations, Stratification, Risque vasculaire, Thromboprophylaxie, Traitement antithrombotique

KEYWORDS
Thrombosis, Cancer, Score, Guidelines, Stratification, Vascular risk, Antithrombotic prophylaxis, Antithrombotic treatment

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (385 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier