ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 14/1 - 2012  - pp.8-16  - doi:10.1007/s10269-011-2101-1
TITRE
Thérapies ciblées dans le traitement des carcinomes de l’ovaire

TITLE
Targeted treatments for ovarian carcinoma

RÉSUMÉ

Malgré l’amélioration de la prise en charge chirurgicale, le cancer de l’ovaire reste le cancer gynécologique le plus grave en termes de mortalité. Trouver des cibles thérapeutiques améliorant le service rendu aux patientes est une urgence. Les antiangiogéniques, avec le bevacizumab en association avec la chimiothérapie, viennent de montrer leur efficacité dans cette pathologie tant en rechute que lors du traitement de première ligne concernant le risque de récidive. Les inhibiteurs de poly-(ADP-riboses) polymérases (PARPi) semblent confirmer leur avenir pour le traitement des carcinomes ovariens séreux, notamment chez les patientes présentant une mutation de BRCA1 ou 2 (germinale ou somatique). Enfin, d’autres voies sont en cours d’exploration avec des possibilités de succès importants (inhibiteurs-récepteurs aux folates, inhibiteurs voie PI3K/Akt...).



ABSTRACT

Despite the improvement in surgical management for ovarian carcinoma, it remains the most aggressive gynaecologic cancer with the ability to kill patients. Finding new treatments that can improve survival rate is an urgent need for these patients. Antiangiogenics with bevacizumab in association with chemotherapy has demonstrated their capability to decrease the risk of relapse and death for high-risk patients. Parp inhibitors seem to confirm their capabilities in efficiently treating high-grade serous carcinoma, notably for patients with BRCA mutations. Finally, other pathways are on clinical trials to confirm their importance in the treatment of ovarian carcinoma (folates inhibitors, PI3K inhibitors, c-MET inhibitors...).



AUTEUR(S)
I. RAY-COQUARD, F. SELLE, P. COTTU, E. Pujade LAURRAINE

Reçu le 27 septembre 2011.    Accepté le 7 novembre 2011.

MOTS-CLÉS
Thérapies ciblées, Cancer ovaire épithélial, Rechute

KEYWORDS
Targeted treatment, Ovarian carcinoma, Relapse

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (351 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier