ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 13/6 - 2011  - pp.295-302  - doi:10.1007/s10269-011-2025-9
TITRE
Programme personnalisé de l’après cancer (PPAC)

TITLE
Key success factors for implementation of Personalized Program after Cancer Treatment

RÉSUMÉ

Le Plan cancer 2 lancé en novembre 2009 par l’Institut national du cancer (INCa) met en avant la volonté de renforcer l’accompagnement du patient atteint de cancer non seulement lors de la phase active de traitement, le pendant, mais aussi lors de l’après cancer en développant une prise en charge et un accompagnement personnalisé (mesure 25 au sein de l’Axe Vivre pendant et aprèsun cancer).Ce programme personnalisé de l’après cancer (PPAC) doit s’inscrire dans la continuité du programme personnalisé de soins (PPS), être construit conjointement par les médecins spécialistes du cancer et les médecins traitants et être expliqué et remis aux patients par ces derniers dans l’immédiat de la sortie du “ pendant ”. La démarche, nouvelle et innovante, concerne de nombreux acteurs de soins, et les objectifs sont multiples: assurer la meilleure prise en charge possible des patients tant dans la surveillance et l’évaluation des risques de rechutes que dans la prévention des risques de deuxième cancer ou encore dans la prise en compte des aspects sociaux. Dans ce cadre, la mise en œuvre du PPAC nécessite de respecter et de mener à bien plusieurs étapes; construire un contenu, définir un format et un support qui répondent aux exigences définies par l’INCa mais aussi aux attentes des différents acteurs impliqués et en premier lieu de ceux qui seront en première ligne dans sa mise en œuvre: les médecins traitants. Mais au-delà du contenu et de la forme, l’étape la plus délicate à franchir concerne les modalités de mise en œuvre du PPAC. Son succès reposera sur l’implication et l’engagement des médecins porteurs du processus, sur la répartition de responsabilités clairement établies, sur l’intégration des attentes des acteurs impliqués, sur la qualité de l’accompagnement et ce dans la durée, sur l’organisation du changement qu’il nécessite ainsi que son suivi et son évaluation. Réussir c’est gagner l’adhésion, c’est écouter, convaincre, respecter et non pas imposer.



ABSTRACT

The second Cancer Plan launched in November 2009 by the INCa emphasizes the desire to not only strengthen the support for cancer patients during the active phase of treatment but also develop a Personalized care Program for After Cancer treatment (PPAC). This program, designed to fit into the continuity of the Personalized Care Program (PCP), is elaborated jointly by cancer specialists and general practitioners before being explained and given to patients at the end of the active therapy period. The approach, innovative and new for many health care stakeholders, aims at several goals: to ensure the best possible care for patients in terms of monitoring and evaluation of risk of relapse as well as in preventing the risk of second cancer and taking into consideration social aspects. In this context, the implementation of the PPAC needs to follow several steps: build the content, define a format and design thatmeet the requirements defined by the INCa and fulfill the expectations of all health care stakeholders including, in particular, general practitioners, who are at the heart of this program. However, beyond content and format, the modalities of PPAC implementation represent the most critical step. Success will depend upon physicians’ involvement and commitment in carrying the processes, the proper definition of responsibilities, the fulfillment of health care stakeholders’ expectations, the short- and long-term quality of follow-up, the proper management of changes induced by the PPAC as well as its monitoring and assessment. Success requires that we get commitment, listen, convince, respect but not impose.



AUTEUR(S)
S. IRRMANN, A.-M. FOREST, B. DIB, A. KACHER, N. OGER, C. DABOT, V. DA COSTA, S. MEUNIER, I. JEUDY, J.-P. COLLOC, I. LORENZI, N. CHALABI, J.-M. NABHOLTZ

Reçu le 18 mars 2011.    Accepté le 28 mars 2011.

MOTS-CLÉS
Plan cancer 2, Parcours de soins, Patient, Cancer, Programme personnalisé de l’après cancer (PPAC), Mise en œuvre, Coordination, Management du changement, Engagement

KEYWORDS
Cancer Plan, Care pathway, Patient, Cancer, Personalized programafter cancer treatment, Implementation, Coordination, Management of changes, Involvement

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (133 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier