ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 13/5 - 2011  - pp.234-238  - doi:10.1007/s10269-011-2015-y
TITRE
Biosimilaires: qu’en pense le prescripteur ?

TITLE
What does a prescriber think of biosimilars?

RÉSUMÉ

Le prescripteur, jusqu’à récemment, était confronté aux génériques, des molécules simples, relativement faciles à reproduire. Mais cet article illustre que la biodisponibilité des génériques reste une préoccupation. Et maintenant interviennent les biosimilaires. En cancérologie, les biosimilaires sont pour le moment limités aux érythropoïétines et aux facteurs de croissance des globules blancs. Bientôt, ils seront rejoints par des biosimilaires d’anticorps monoclonaux avec activité antitumorale. Le prescripteur doit se demander, comme pour les génériques, si ces produits ont bien la même action que les originaux, si leur sécurité d’emploi est la même, si la qualité de la production est garantie. Et il exigera que l’on puisse savoir si le patient a bien reçu le produit prescrit, et non pas un autre. Le prescripteur va aussi s’attacher à ce que le prixmoindre des biosimilaires permette vraiment de traiter les patients selon les recommandations internationales. Cela devrait être un bénéfice pour les patients et la communauté.



ABSTRACT

Until recently the prescriber had to deal with generics, considered to be simple molecules which are easy to copy. But as discussed in this paper, the biodisponibility of generics remains a source of uncertainty. And now arrive biosimilars, limited for the time being in the cancer setting to granulocyte-colony stimulating factors (G-CSFs) and epoetins. Soon there will be biosimilar monoclonal antibodies with anticancer activity. The prescriber will ask, as for generics, if such drugs have the same activity as originators, if their safety profile is the same, if quality of the production process is guaranteed. The prescriber will want to know if the patient is indeed receiving the prescribed product, and not another. Finally the prescriber will want to check that the lower cost of biosimilars will allow to adhere to international guidelines. This should benefit patients and the community.



AUTEUR(S)
M. AAPRO

Reçu le 18 mars 2011.    Accepté le 4 avril 2011.

MOTS-CLÉS
Génériques, Biosimilaires, Prescription, Érythropoïétines, Facteurs de croissance

KEYWORDS
Generic drugs, Biosimilars, Prescription, Erythropoietins, Growth factors

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (85 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier