ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 13/2-3 - 2011  - pp.78-82  - doi:10.1007/s10269-011-1988-x
TITRE
Cancer épithélial évolué de l’ovaire de la patiente âgée: quel état des lieux suite à la Conférence internationale de Vancouver?

TITLE
Ovarian cancer in the elderly: what is retained after the International Conference of Vancouver?

RÉSUMÉ

Nous avons peu de connaissance sur les traitements standard du cancer ovarien chez les femmes âgées, en termes de faisabilité, de tolérance et d’efficacité, du fait de leur relative sous-représentation dans des essais cliniques.

Le traitement standard du cancer ovarien est la chirurgie maximale suivie de chimiothérapie. Cependant, ces standards reposent sur des essais cliniques incluant peu de patientes âgées. Par exemple, l’intérêt des taxanes en association aux sels de platine n’est pas encore clairement précisé. Il faut tenir compte de la vulnérabilité des personnes âgées, afin de savoir quelles chimiothérapie et chirurgie exécuter et pour quelles patientes, en combinant, comme dans l’étude PACE par exemple, des outils d’évaluation des risques chirurgicaux avec les composants de l’évaluation gériatrique (EG).

Les données aujourd’hui disponibles permettent de distinguer les patientes en situation de vieillissement réussi et les patientes vulnérables et de poser pour chaque souspopulation les questions les plus pertinentes dans le cadre d’essais randomisés internationaux.



ABSTRACT

We have not enough knowledge on the standard treatments of ovarian cancer in the elderly, in terms of feasibility, tolerance and efficacy, because of their relative under representation in clinical trials.

The standard treatment of ovarian cancer is radical surgery followed by chemotherapy. However, there is a small proportion of elderly women in clinical trials and the real efficacy of standard, platinum/taxanes-based chemotherapy, is not precisely defined. It is necessary to integrate co-morbidity and vulnerability of the elderly persons, to better anticipate which kind of chemotherapy and surgery should be performed and for which patients, by combining, as in the PACE study for example, tools of evaluation of the surgical risks with components of the geriatric assessment.

Currently available data allows us to discriminate between “fit” and “frail” patients; the former being able to tolerate standard procedures, and the latter being at higher risk of toxicity and impaired life-expectancy. Different questions should be asked in collaborative trials for each population, respectively.



AUTEUR(S)
L. LESTRADE

Reçu le 15 novembre 2010.    Accepté le 7 février 2011.

MOTS-CLÉS
Cancer ovarien, Patientes âgées, Essais cliniques, Chirurgie, Chimiothérapie

KEYWORDS
Ovarian cancer, Elderly women, Clinical trials, Surgery, Chemotherapy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (91 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier