ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 12/S1 - 2010  - pp.113-117  - doi:10.1007/s10269-009-1071-z
TITRE
Traitement conservateur des tumeurs germinales mixtes de l’ovaire associant dysgerminome et tumeur du sac vitellin. À propos d’un cas et revue de la littérature

TITLE
Conservative management of ovarian mixed germ cell tumor associating dysgerminoma and yolk sac tumor. A case report and review of the literature

RÉSUMÉ

Les tumeurs germinales malignes de l’ovaire (TGMO) sont rares, mais reste curable quel que soit le stade. Nous rapportons l’observation d’une patiente âgée de 24 ans qui consulte dans notre formation à j4 du post-partum pour des douleurs pelviennes. L’examen gynécologique a révélé la présence d’une masse solide indépendante de l’utérus. L’échographie pelvienne et la TDM abdominopelvienne ont objectivé une masse solide hétérogène aux dépens probablement de l’ovaire avec la présence d’une ascite. Une laparotomie était indiquée, confirmant la présence d’une masse aux dépens de l’ovaire gauche avec une ascite. La patiente a bénéficié d’une annexectomie gauche avec des biopsies de l’ovaire droit, du péritoine et de l’épiploon. L’étude anatomopathologique a objectivé l’association d’un dysgerminome à une tumeur du sac vitellin de l’ovaire gauche. Le dosage d’HCG et de l’alphafoetoprot’ine (αFP) est normal. La TDM abdominopélvienne et le dosage des marqueurs tumoraux sont réalisés tous les six mois sans anomalies. La patiente n’a pas fait de rechute. Les MOGCTs sont des tumeurs rares qui affectent les filles et les jeunes femmes, elles ont un bon pronostic quel que soit le stade avec un traitement optimal, et la majorité des patientes garde leur fonction de reproduction.



ABSTRACT

Malignant ovarian germ cell tumours (MOGCTs) are rare but curable at all stages of the disease. We report the case of a 25-year-old patient who consulted for pelvic pain in her 4th day of post-partum. The gynaecological examination revealed a firm mass independent of the uterus. A pelvic ultrasound and abdomino-pelvic tomography revealed a heterogeneous mass probably linked to the ovary, with ascetic fluid. A laparotomy was indicated. It showed an ovarian tumour localized in the left ovary with ascetic fluid. The patient underwent a left salpingo-oophorectomy with biopsies of the right ovary, peritoneum and the omentum. The histological study showed a dysgerminoma and yolk sac tumor. The level of human chorionic gonadotropin and fetoprotein was normal. Sixmonthly abdomino-pelvic tomography and marker measurements revealed no abnormalities. The patient did not experience any recurrence. MOGCTs are rare neoplasms that affect girls and young women and have good prognosis at all stages of disease with optimal therapy and the majority of MOGCT patients retain their reproductive function.



AUTEUR(S)
S. ERRARHAY, C. BOUCHIKHI, M. CHRAYBI, H. CHÂARA, H. BOUGUERN, A. AMARTI, A. MELHOUF, A. BANANI

Reçu le 21 novembre 2008.    Accepté le 17 mars 2009.

MOTS-CLÉS
Tumeurs germinales de l’ovaire, Chimiothérapie, Traitement conservateur

KEYWORDS
Ovarian cell germ, Chemotherapy, Conservative treatment

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,4 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier