ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 12/11-12 - 2010  - pp.671-674  - doi:10.1007/s10269-010-1958-8
TITRE
Recherche et multiplicité des conflits d’intérêts

TITLE
Research, so many interests to deal with

RÉSUMÉ

La recherche n’est plus une activité n’impliquant qu’une seule personne. La multiplicité des acteurs multiplie la possibilité des conflits d’intérêts: le malade versus les malades renvoie à un débat éthique tout à fait classique, celui du sacrifice. Peut-on volontairement sacrifier une personne pour en sauver un plus grand nombre ? Le chercheur (agent de la science) versus le médecin (agent du patient). Les patients versus les patients (allocation de ressources). Les industriels versus les chercheurs et la société. Dans une vision simplificatrice manichéenne du grand capital contraignant la recherche immaculée se surimpose l’image de David luttant versus Goliath. Le nombre de situations où peuvent se jouer des conflits d’intérêts est tel qu’ils sont quasiment obligatoires. Il ne s’agit pas donc de vouloir les faire disparaître mais de militer pour leur gestion, et ce, grâce aux outils modernes que sont la transparence, la participation et la délibération. En l’absence d’une gestion intelligente de ces conflits, le risque de perte de confiance dans la science et les scientifiques est majeur. Ainsi, les conflits d’intérêts dans la recherche sont un piège pour les scientifiques et une menace pour la société.



ABSTRACT

Researches are no longer an individual activity but are now “plural,” and therefore involve conflicts of interest. Many examples can be imagined (or observed): the patient versus patients leading to the paradigmatic case of sacrifice. Is it allowed to sacrifice one human being on purpose to increase the benefit of many? Researcher (the agent of science) versus physician (the agent of the patient). Patients versus patients (struggling for funding). Industrial versus academic that is the most emblematic (Manichean) case with both “shady” capitalism versus “immaculate” research and Goliath versus David. There is, however, some truth within that case but the point here argued is that it is not (or it should not be) an ethical concern but an organizational issue. To deal with conflicts of interest is a necessity since they won’t disappear. Modern tools of crisis management such as participation of all at stake groups and debating and transparency of argued decision are required. If no real improvement is carried out, loss of confidence in science will occur. Therefore, conflicts of interest are traps for physicians/researchers and are a threat to the society.



AUTEUR(S)
F. EISINGER

Reçu le 6 juillet 2010.    Accepté le 22 septembre 2010.

MOTS-CLÉS
Financement, Indépendance, Confiance

KEYWORDS
Funding, Independence, Trust

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (71 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier