ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 12/1 - 2010  - pp.24-27  - doi:10.1007/s10269-009-1836-4
TITRE
Irradiation des aires ganglionnaires dans le cancer du sein

TITLE
Radiotherapy of lymph node areas in breast cancer

RÉSUMÉ

La radiothérapie postopératoire du cancer du sein améliore la survie globale en diminuant le taux de récidive locoreégionale. Le principal site de récidive reste le sein ou la paroi thoracique. L’intérêt de l’irradiation des aires ganglionnaires reste discuté. Il faut noter qu’elle était systématiquement réalisée dans les essais de radiothérapie postmastectomie ayant mis en évidence un bénéfice en survie. Les récidives axillaires sont rares en cas de curage complet; une irradiation complémentaire ne pourrait être utile qu’en cas de curage incomplet ou d’envahissement histologique massif. L’irradiation sus-claviculaire doit être proposée dès qu’il existe une atteinte ganglionnaire axillaire. L’irradiation de la chaîne mammaire interne est délicate et nécessite, pour être correctement réalisée, une simulation scannographique. Son intérêt reste à démontrer. Elle est probablement responsable d’une augmentation de la mortalité cardiovasculaire. Plusieurs larges essais sont en cours (Groupe français, EORTC), évaluant le potentiel bénéfice en survie de l’irradiation mammaire interne.



ABSTRACT

Postoperative radiotherapy after breast surgery increases overall survival by decreasing the local relapse rate. The main site of relapse is the breast or the chest wall. The value of irradiation of the nodal basins is still discussed. It must be emphasized that nodal areas were systematically irradiated in the post mastectomy randomized trials demonstrating a benefit in survival for adjuvant radiotherapy. Axillary relapses are infrequent in case of complete axillary dissection; complementary irradiation could be proposed if the axillary dissection is incomplete or if there is a massive pathologic involvement of the axilla. Its main complication is lymphedema, which remains the most frequent sequelae of the treatment of breast cancer. Supraclavicular irradiation is logical in case of axillary involvement. Internal mammary nodes are involved in 20–40% of the patients, depending on the axillary involvement and location of the tumor inside the breast. Irradiation of the internal mammary basin is difficult: optimal dosimetry required a CTbased simulation. Its benefit remains to be proved. Internal mammary node irradiation probably increases cardiovascular mortality. Sophisticated techniques are needed to spare the heart from irradiation. Two large randomized trials (French group, EORTC) are currently evaluating the possible benefit of internal mammary irradiation.



AUTEUR(S)
S. RIVERA, C. HENNEQUIN

Reçu le 28 septembre 2009.    Accepté le 9 novembre 2009.

MOTS-CLÉS
Cancer du sein, Aires ganglionnaires régionales, Lymphœdème

KEYWORDS
Breast cancer, Internal mammary nodes, Axillary lymph nodes, Supraclavicular lymph nodes, Lymphedema

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (92 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier