ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 12/1 - 2010  - pp.45-48  - doi:10.1007/s10269-009-1831-9
TITRE
Place du ganglion sentinelle dans le cancer du col de l’utérus en 2009

TITLE
Sentinel node biopsy in early-stage cervical cancer in 2009

RÉSUMÉ

L’envahissement ganglionnaire constitue l’un des principaux facteurs pronostiques indépendants dans le cancer du col de l’utérus aux stades précoces et justifie une thérapie adjuvante. Le traitement chirurgical standard du cancer du col précoce (≤ IB1) consiste encore en une colpohysté-rectomie élargie aux paramètres avec lymphadénectomie pelvienne iliaque externe bilatérale et lomboaortique en cas d’atteinte ganglionnaire pelvienne. Dans la littérature, la procédure du ganglion sentinelle (GS), qui permet d’évaluer le statut ganglionnaire, a grâce à la méthode combinée colorimétrique et radio-isotopique un taux de détection supérieur à 90 % et un taux de faux-négatif compris entre 0 et 8 %. L’ultrastadification sur des coupes sériées par immunohistochimie (IHC), voire la réalisation d’une PCR permettent la détection de micromé-tastases et de « nanométastases » non identifiables par les techniques conventionnelles. Dans cet article, nous soulignons les aspects techniques et les résultats de la littérature permettant d’envisager des modifications dans la stratégie de prise en charge du cancer du col de l’utérus aux stades précoces (IA2 et IB1).



ABSTRACT

Lymph node involvement is the main independent prognostic factor in early-stage cervical cancer and justifies an adjuvant therapy. Early-stage cervical cancer (≤ IB1) treatment involves a radical colpohysterectomy extended to parameters associated with a systematic pelvic lymphadenectomy and a para-aortic lymphadenectomy when pelvic lymph nodes are metastatic. Thanks to radio isotopic lymphatic mapping and blue-dye injection, sentinel lymph node procedure allows an evaluation of the lymph node status with a detection rate up to 90% and a false negative rate between 0 and 8%. Micrometastasis and “nanometastasis,” which are not identified by conventional histology, could be detected, thanks to immunohistochemistry on frozen section or PCR. In this study, we focus on technicalmeans and results, allowing the proposal of a modification of the therapeutic strategy in early-stage cervical cancer (IA2 or IB1).



AUTEUR(S)
R. LOUSQUY, Y. DELPECH, A. THOURY, E. BARRANGER

Reçu le 4 septembre 2009.    Accepté le 23 octobre 2009.

MOTS-CLÉS
Ganglion sentinelle, Cancer du col, Micrométastases, Immunohistochimie, Invasion paramétriale

KEYWORDS
Sentinel node, Cervical cancer, Micrometastasis, Immunohistochemistry, Parametrial invasion

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (93 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier