ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 11/5 - 2009  - pp.300-305  - doi:10.1007/s10269-009-1045-1
TITRE
Physiopathologie de la gustation et cancer

TITLE
The pathophysiology of taste and cancer

RÉSUMÉ

La gustation a pour origine des groupes de cellules appelés bourgeons gustatifs principalement situés sur la langue, qui analysent les concentrations d’un grand nombre de petites molécules dissoutes dans la salive et envoient ces informations aux centres gustatifs bulbaires jusqu’au cortex. Outre la transduction du signal par des bourgeons de goût, il est également clair que l’olfaction affecte profondément la sensation du goût. Cinq types de goûts primaires sont généralement identifiés: le salé, l’acide, le sucré, l’amer et l’umami. La perception du goût est également influencée par la stimulation thermique de la langue. Une fois les centres nerveux activés, des réflexes gustosalivaires sont déclenchés. Les altérations pathologiques périphériques ou centrales du système gustatif se traduiront par des pertes transitoires ou définitives des sensations gustatives.



ABSTRACT

The sense of taste is mediated by groups of cells called taste buds, mainly situated on the tongue, which sample concentrations of a large number of small molecules dissolved in saliva and send information to taste centres in the brainstem and then to the cortex. In addition to signal transduction by taste buds, it is also clear that the sense of smell significantly affects the sensation of taste. Five types of primary tastes are commonly recognized: salty, sour, sweet, bitter, umami. Perception of taste is also influenced by thermal stimulation of the tongue. Once taste signals are transmitted to the brain, gustosalivory reflexes are triggered. Peripheral or central deterioration of the gustatory system will result in transitory or permanent loss of gustatory sensation.



AUTEUR(S)
J. AZERAD, Y. BOUCHER

Reçu le 17 novembre 2008.    Accepté le 19 janvier 2009.

MOTS-CLÉS
Physiologie, Goût, Transduction, Dysgueusie, Cancer

KEYWORDS
Physiology, Taste, Transduction, Dysgeusia, Cancer

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (276 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier