ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 11/4 - 2009  - pp.204-210  - doi:10.1007/s10269-009-1051-3
TITRE
Difficultés alimentaires liées à la chimiothérapie

TITLE
Chemotherapy-induced oral food intake impairment

RÉSUMÉ

Les difficultés alimentaires secondaires à la chimiothérapie sont principalement la conséquence des toxicités digestives chimio-induites. Ainsi, les effets secondaires tels que les nausées-vomissements, les mucites, mais également les troubles du goût et de l’odorat ou bien encore l’asthénie peuvent induire des difficultés alimentaires dont l’incidence et l’intensité sont dépendantes des caractéristiques du traitement carcinologique, mais aussi de celles du patient. Les difficultés alimentaires se caractérisent ainsi par un large spectre de symptômes qui peuvent avoir un impact sur la qualité de vie des patients. À l’heure actuelle, ces différents troubles restent encore trop souvent sous-estimés par les cliniciens, et leurs conséquences tant nutritionnelles que psychologiques, sociales et culturelles ne sont pas clairement évaluées. Une meilleure connaissance des effets secondaires liés à la chimiothérapie et de leurs symptômes associés est donc indispensable, car elle peut permettre d’instaurer une prise en charge préventive et thérapeutique adaptée.



ABSTRACT

Nausea-vomiting, taste and olfactory disorders and mucositis induced by cancer treatment have a significant impact on a patient’s everyday life. It has been shown that these secondary effects are influenced by several risk factors including both treatment and patient characteristics. Impairment of daily life, particularly in oral food intake, is associated with a large spectrum of chemosensory dysfunctions that impact on patient quality of life. To date, it is well established that these symptoms are often underestimated and that their nutritional and psychosocial impacts are not yet sufficiently evaluated. Better knowledge of these chemotherapy-induced side effects and their related chemosensory dysfunction is warranted in order to provide evidence-based clinical preventive and therapeutic guidelines.



AUTEUR(S)
F. DI FIORE, O. RIGAL

Reçu le 26 janvier 2009.    Accepté le 2 mars 2009.

MOTS-CLÉS
Difficultés alimentaires, Effets secondaires de la chimiothérapie

KEYWORDS
Oral food intake impairment, Chemotherapyinduced side effects

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (135 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier