ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 11/2 - 2009  - pp.61-66  - doi:10.1007/s10269-008-1036-7
TITRE
Tumeurs oligodendrogliales anaplasiques

TITLE
Oligodendroglial anaplastic tumors

RÉSUMÉ

Les tumeurs oligodendrogliales anaplasiques comportent les oligodendrogliomes anaplasiques et les oligoastrocytomes ou gliomes mixtes anaplasiques. Ces tumeurs sont relativement rares, et leur diagnostic histologique est difficile, donnant lieu à de fréquentes discordances entre observateurs. La principale altération génétique est la codélétion des chromosomes 1p et 19q qui est observée dans 50 à 90 % des oligodendrogliomes anaplasiques et dans 10 à 20% des oligoastrocytomes anaplasiques. Lorsqu’elle concerne l’ensemble du bras court du chromosome 1 et l’ensemble du bras long du chromosome 19, la codélétion 1p–19q est un facteur clé de bon pronostic, indiquant à la fois une évolution plus lente et une meilleure chimiosensibilité de la tumeur. Les autres facteurs pronostiques favorables sont un âge jeune, un bon index de performance, une résection chirurgicale macroscopiquement compléte et un phénotype oligodendroglial pur. L’arsenal thérapeutique comporte la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie. Si la chirurgie d’exérése ne fait pas débat, la séquence optimale et l’éventuelle combinaison de la radiothérapie et de la chimiothérapie restent mal codifiées. Plusieurs essais cliniques internationaux basés sur le statut moléculaire 1p–19q sont en cours pour identifier la meilleure séquence possible.



ABSTRACT

Oligodendroglial anaplastic tumors include oligodendrogliomas and anaplastic oligo-astrocytomas or mixed anaplastic gliomas. These tumors are relatively rare and their histological diagnosis is difficult, leading to frequent differences of opinion. The main genetic alteration is the codeletion of chromosomes 1p and 19q, which is observed in 50 to 90% of anaplastic oligodendrogliomas and in 10 to 20% of anaplastic oligoastrocytomas. This codeletion indicates both a slower evolution and better chemosensitivity of the tumour. Other favorable prognostic factors are a young age, a good performance index, a macroscopically complete surgical resection and a pure oligodendroglial phenotype. The treatment includes surgery, radiotherapy and chemotherapy. Maximum possible resection is universally accepted but the best sequence and possible association with radiotherapy and chemotherapy are as yet poorly codified. Several international clinical trials based on the 1p–19q molecular status are underway with the aim of identifying the best possible therapeutic sequence.



AUTEUR(S)
Yunuo MENG, A. ROUSSEAU, J.-Y. DELATTRE

Reçu le 10 décembre 2008.    Accepté le 12 janvier 2009.

MOTS-CLÉS
Oligodendrogliome anaplasique, Oligoastrocytome anaplasique, Codélétion 1p–19q, Altération moléculaire

KEYWORDS
Anaplastic oligodendroglioma, Anaplastic oligoastrocytoma, 1p–19q deletion, Molecular status

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (162 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier