ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 11/2 - 2009  - pp.78-82  - doi:10.1007/s10269-008-1026-9
TITRE
Principes de traitement des lymphomes primitifs du système nerveux central chez l’immunocompétent

TITLE
Primary central nervous system lymphoma

RÉSUMÉ

L’intérêt pour les lymphomes primitifs du système nerveux central (LPSNC) est lié à l’augmentation importante de son incidence observée aussi bien chez l’immunocompétent que chez l’immunodéprimé et aux progrès réalisés ces dernières années dans le pronostic de ces tumeurs. Le traitement de référence repose sur l’adjonction d’une chimiothérapie (CT) à base de méthotrexate (MTX) intraveineux à forte dose à la radiothérapie (RT) encéphalique, autorisant une médiane de survie de trois à quatre ans et un taux de longs survivants de 30 %. Chez les patients âgés (> 60 ans) qui constituent la moitié des patients, la RT de consolidation n’est plus recommandée en cas d’obtention d’une rémission complète avec la CT seule en raison d’un haut risque de leucoencéphalopathie. L’intensification de la CT avec greffe de cellule souche périphérique constitue une perspective thérapeutique très prometteuse dans les récidives ou, éventuellement, en alternative à la RT dans le traitement initial.



ABSTRACT

Interest in primary CNS lymphoma (PCNSL) is growing because of its increasing incidence in both the immunocompetent and immunodeficient populations. The addition of high-dose methotrexate (MTX) based chemotherapy (CT) before whole brain radiotherapy (WBRT) has significantly improved the prognosis for PCNSL with a median survival rate of 3–4 years and about 30% of the patients having the possibility of lengthy survival and cure. In the elderly (age > 60 years) CT alone (without RT) as initial treatment is recommended. This approach seems a good way of avoiding RT and thereby reducing the risk of delayed neurotoxicity. Intensive CT followed by hematopoietic stem cell rescue (ICH) seems a promising approach for recurrent tumours and a potential alternative option to RT as consolidation treatment in newly diagnosed patients.



AUTEUR(S)
M. SIERRA DEL RIO, D. PSIMARAS, C. DEHAIS, G. KALOSHI, K. HOANG-XUAN

Reçu le 7 novembre 2008.    Accepté le 14 janvier 2009.

MOTS-CLÉS
Lymphome, Système nerveux central, Immunocompétent, Corticoïdes, Radiothérapie, Chimiothérapie, Méthotrexate, Neurotoxicite

KEYWORDS
Lymphoma, Central nervous system, Immunocompetent, Steroids, Radiotherapy, Chemotherapy, Methotrexate, Neurotoxicity

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (97 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier