ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 11/1 - 2009  - pp.53-57  - doi:10.1007/s10269-007-0823-x
TITRE
Les carcinomes endocrines à petites cellules de la vessie: à propos d’une observation

TITLE
Endocrine small cell carcinoma of the bladder: a case report

RÉSUMÉ

Le carcinome a` petites cellules (CPC) de la vessie est une tumeur rare repré-sentant 0,5 % de l’ensemble des tumeurs vésicales, elle est hautement agressive. Elle est caractérise é par un potentiel métastatique très important. Sa prise en charge est multidisciplinaire associant la chirurgie et la chimiothérapie et parfois la radiothérapie afin d’améliorer le pronostic de la maladie et la survie des patients.

Nous rapportons un cas de carcinome neuroendocrine àpetites cellules de la vessie chez un patient âgéde 64 ans. L’étude immunohistochimique a montréla positivitédes cellules tumorales pour la chromogranine, la synaptophysine, la cytokératine et une négativitépour l’antigène spécifique de la prostate (PSA). Le patient a ététraitépar chimiothérapie seule. L’évolution a étémarquée par le déce’s du patient, apre’s un recul de huit mois par rapport au diagnostic.

Le CPC de la vessie représente une entitéhistologique particulie’re ayant un caractère rapidement agressif et métastatique, avec un pronostic sévère et un traitement intensif potentiellement efficace, nécessitant ainsi une prise en charge multidisciplinaire.



ABSTRACT

The small cell carcinoma of the bladder is a rare entity representing 0.5% of the whole bladder tumours, it is highly aggressive. It is characterized by a very high metastatic potential. The treatment is multidisciplinary associating the surgery and chemotherapy and, sometimes, the radiotherapy in order to improve the forecast of the disease and the survival of the patients.

Wereport a case of endocrine carcinoma of the bladder in a 64-years-old patient. The immuno-histochemical study showed the positivity of the tumoral cells for the chromogranine, the synaptophysine, TTF-1, the cytokeratine and a negativity for the specific antigen of the prostate (PSA). The patient was treated by chemotherapy only. The evolution was marked by the death of the patient eight months after the diagnosis.

The CPC of the bladder represents a particular histological entity being quickly aggressive and metastatic, with a severe forecast and a potentially effective intensive treatment, thus requiring a multidisciplinary assumption of responsibility.



AUTEUR(S)
C. CHÂARI, S. KRICHEN MAKNI, N. TOUMI, H. FAKHFEKH, S. ELLOUZE, L. AYADI, M. FRIKHA, M.N. MHIRI, T.S. BOUDAWARA

Reçu le 27 septembre 2007.    Accepté le 3 décembre 2007.

MOTS-CLÉS
Cancer de la vessie, Carcinome âpetites cellules, Marqueurs neuroendocriniens, Chimiothérapie radiothérapie

KEYWORDS
Cancer of the bladder, Small cell carcinoma, Neuroendocrin markers, Chemotherapy radiotherapy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (309 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier