ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 10/9 - 2008  - pp.560-562  - doi:10.1007/s10269-008-0955-7
TITRE
Encéphalopathie de Gayet-Wernicke au décours d’une chimiothérapie émétisante

TITLE
Wernicke’s encephalopathy following emetogenic chemotherapy

RÉSUMÉ

Une patiente de 22 ans, prise en charge pour un sarcome d’Ewing claviculaire, a présenté au décours de l’intervention une confusion, une ophtalmoplégie et une ataxie. L’IRM, réalisée en urgence, a montré un hypersignal T2 de la substance grise péri-aqueducale, des colliculi, des faces internes des thalamus et des tubercules mamillaires très évocateurs d’une encéphalopathie de Gayet-Wernicke. Les dosages sanguins ont confirmé la carence en thiamine en rapport avec l’absence d’administration de vitaminothérapie préventive Iors de la chimiothérapie néo-adjuvante qui fut responsable de vomissements importants ayant imposé la mise en place d’une nutrition parentérale. Sous traitement substitutif, les symptômes ont totalement régressé en six jours. L’IRM de contrôle à six mois a montré la disparition complète des anomalies.



ABSTRACT

A 22-year-old woman, referred for a clavicular Ewing’s sarcoma, was presenting with post-surgical confusion, ophthalmoplegia and ataxia. The MRI that was performed in emergency showed a hyper-intensity on T2-WI in the peri-aqueductal grey matter, colliculi, medial aspects of the thalami and the mamillary bodies, suggesting a Wernicke’s encephalopathy. Blood level of thiamine was decreased, likely to be due to the absence of preventive vitamin therapy during the neo-adjuvant chemotherapy which was responsible of vomiting and required initiation of parenteral nutrition. Symptoms relief was obtained within 6 days after administration of thiamine. The MRI, performed 6 months later, was normal.



AUTEUR(S)
J.-C. BOURRE, M. LARAMAS, M. BACONNIER, P.-M. BALL, P. POLLAK, P. MERLOZ, A. KRAINIK

Reçu le 11 juillet 2008.    Accepté le 16 juillet 2008.

MOTS-CLÉS
Chimiothérapie, Alimentation parentérale, Gayet-Wernicke, Thiamine

KEYWORDS
Chemotherapy, Wernicke’s encephalopathy, Parenteral nutrition, Thiamine

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (314 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier