ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 10/6 - 2008  - pp.368-370  - doi:10.1007/s10269-008-0912-5
TITRE
Hémopathies rares : accès aux innovations médicamenteuses

TITLE
Rare malignant haemopathies: how to benefit from new therapeutic management

RÉSUMÉ

La plupart des hémopathies malignes sont des cancers rares. De ce fait, les hématologues se sont depuis longtemps organisés en réseaux cliniques et biologiques et en groupes coopératifs dédiés à la recherche ainsi qu’à l’organisation de la prise en charge des patients atteints. Ces groupes d’envergure nationale sont reconnus comme interlocuteurs privilégiés par la Société française d’hématologie, par l’Institut national du cancer (Inca) et par l’industrie pharmaceutique. Les protocoles de recherche thérapeutique, conduits au sein ou en relation avec ces groupes, représentent un premier niveau d’accès aux innovations thérapeutiques et aux nouveaux médicaments. Le deuxième niveau, largement utilisé en hématologie, est représenté par l’autorisation temporaire d’utilisation (ATU), qui a créé un pont salutaire entre le dépôt de dossier d’AMM et la mise à disposition finale d’un nouveau médicament. Même si la procédure reste perfectible, elle représente à l’évidence un progrès important, tant pour les autorités de santé que pour les médecins, les patients et les industriels. Le troisième niveau d’accès, plus tardif, repose sur la possibilité d’utilisation hors AMM, également moteur de l’innovation. L’encadrement raisonné et cohérent de ces utilisations, à l’aide de classifications ou de référentiels, est en cours de clarification.



ABSTRACT

Most malignant haemopathies are considered rare cancers. Consequently, haematologists have organized their practice through clinical and biological networks and collaborative working groups dedicated to clinical research and organization of the therapeutic management of affected patients. These groups that function at a national scale are recognized as preferential partners by the French Society of Haematology, by the National Cancer Institute and by pharmaceutical laboratories. Therapeutic research protocols carried out with these groups constitute a first level of access to the most recently developed therapeutic procedures and medications. The second level is very common in haematology and consists in a temporary authorization of use (TAU), an intermediate step between the filing for marketing authorization and the final availability of a new medication. Though this procedure remains to be improved, it constitutes obviously an important advance for health authorities, doctors, patients and industrialists. The third level of access is based on the possibility of use independently from marketing authorization, another mainspring of innovation. The rational and coherent use of these procedures using classifications and guidelines is being studied currently.



AUTEUR(S)
H. DOMBRET

MOTS-CLÉS
Hémopathies malignes, Réseaux, Protocoles de recherche clinique, Innovations thérapeutiques, AMM

KEYWORDS
Malignant haemopathies, Networks, Clinical research protocols, Therapeutic innovations, Marketing authorization

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (83 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier