ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 10/6 - 2008  - pp.363-367  - doi:10.1007/s10269-008-0889-0
TITRE
Réseau d’expertise français sur les cancers ORL rares (REFCOR)

TITLE
A network of French experts for the management of rare ENT cancers (REFCOR)

RÉSUMÉ

Les cancers ORL sont majoritairement des carcinomes épidermoïdes des voies aérodigestives supérieures (VADS) dont les principaux facteurs de risque sont le tabac et l’alcool. Les cancers indifférenciés du nasopharynx sont rares en Europe, mais endémiques dans d’autres régions du globe. En dehors de ces deux pathologies, les tumeurs malignes rencontrées sont rares (moins de 10 % des cancers ORL) par leur histologie et/ou leur localisation. La rareté de ces cancers est un obstacle à la recherche. Les traitements utilisés reposent sur de faibles niveaux de preuve. Les séries de la littérature sont le plus souvent rétrospectives et comprennentun faible nombre de patients traités selon différentes méthodes. Le but de ce réseau est de fédérer les équipes à l’échelon national pour améliorer les connaissances épidémiologiques et la prise en charge de ces pathologies et pour faire émerger des projets de recherche. Ainsi, sous l’égide de différentes sociétés savantes, s’est organisé un réseau national d’experts pluridisciplinaire intitulé REFCOR. Ce réseau a quatre objectifs principaux: 1) l’édition de référentiels de recommandations nationales sur les quatre principaux groupes de cancers ORL rares (tumeurs malignes des glandes salivaires, tumeurs malignes des fosses nasales et des sinus, tumeurs malignes de l’oreille et tumeurs malignes des voies aérodigestives supérieures en excluant le carcinome épidermoïde de type commun); 2) la création d’une base de données nationale référençant les cas et intégrant des données épidémiologiques, cliniques et histopathologiques; 3) la mise en place de centres de référence avec réunions de concertation pluridisciplinaires de recours «cancers ORL rares» à l’échelon régional, permettant un maillage national efficace; 4) l’organisation des tumorothèques, sérothèques, cellulothèques, avec une standardisation des méthodes de recueil et du stockage systématique des prélèvements des patients inclus.



ABSTRACT

Most ear-nose-throat (ENT) cancers are epidermoid carcinomas of the upper airways; their main risk factors are tobacco and alcohol consumption. Undifferentiated cancers of the nasopharynx are rare in Europe but endemic in other parts of the world. Apart from these two types, ENT malignant tumours are rare (less than 10% of all ENT cancers), both in terms of histology and as regards their location, which is a problem for any research on this topic. Employed treatments rely on poor evidence; most of the time, published series are retrospective, with small samples of patients and differing therapeutic methods. The aim of the planned network is to federate the working teams at a national scale so as to improve both epidemiologic knowledge and management of these diseases, and to generate research projects. This multidisciplinary network named REFCOR has been designed under the authority of several scientific societies with four important objectives: 1) the publication of national guidelines for the management of the four main groups of rare ENT cancers (malignant tumours of the salivary glands, malignant tumours of the nose and paranasal sinuses, malignant ear tumours, and malignant tumours of the upper airways excluding common epidermoid carcinomas); 2) the creation of a national database that will reference the cases and include epidemiologic, clinical, and histopathological data; 3) the implementation of regional reference centres for multidisciplinary consultation meetings resulting in an efficient national network; 4) the constitution of virtual tumour, serum, and cell banks, with standardized methods of collection and storage of the included patients’ samples.



AUTEUR(S)
B. BAUJAT, S. HANS

MOTS-CLÉS
Cancers ORL rares, Prise en charge, Réseau national, Recommandations, Bases de données, Tumorothèques, Sérothèques, Cellulothèques

KEYWORDS
Rare ENT cancers, Management, National network, Guidelines, Databases, Virtual tumour, Serum, Cell banks

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (89 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier