ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 10/4 - 2008  - pp.263-267  - doi:10.1007/s10269-008-0842-2
TITRE
Les résonances psychologiques de la fin des traitements

TITLE
Psychological repercussions in post-treatment cancer patients

RÉSUMÉ

Cet article présente les signes spécifiques de la dépression post-traumatique qui s’amorce chez des patients à la suite de leur traitement contre le cancer. Après avoir décrit le sentiment de perte de sens à l’existence, de la sensibilité à la joie et de la confiance en soi qui domine dans cet état dépressif, les manifestations de nauvaise conscience et d’isolement qui s’y trouvent parfois sont abordées. Cette présentation permet de différencier l’état dépressif post-traumatique des troubles dépressifs chroniques. Par la suite, les mécanismes inconscients à l’origine de ces signes dépressifs sont discutés dans leur aspect dynamique. Ces mécanismes correspondent aux efforts du sujet, à la fin des traitements, pour contenir le retour des émotions violentes et anxiogènes qu’il a précédemment refoulées. Dans une troisième partie, l’article évoque comment les répercussions du cancer sur l’environnement familial et socioprofessionnel concourent à renforcer le sentiment d’isolement et d’incompréhension des patients. L’information du patient, relative aux résonances psychologiques douloureuses pouvant survenir à la fin des traitements, atténue ce sentiment d’isolement et d’incompréhension et constitue, par là même, un instrument de prévention. Pour conclure, les méthodes thérapeutiques requises pour le traitement de la dépression post-traitement sont évoquées.



ABSTRACT

This article explores the various symptoms characteristic of post-traumatic depression in cancer patients following treatment. Patients in this depressive state initially describe feelings of a loss of purpose and meaning to life as well as a loss of the ability to experience happiness and self-confidence. Feelings associated with a guilty conscience and with a sense of isolation are sometimes evoked at a later stage. This article allows a distinction to be made between post-traumatic depression and difficulties associated with chronic depression. The unconscious mechanisms underpinning these depressive symptoms are subsequently explored from a dynamic perspective. These mechanisms correspond to the subject’s efforts following treatment to suppress the violent and anxiety-producing emotions that were previously repressed. In a third section, the article explores how the repercussions of cancer on the family and socio-professional environments act to reinforce the patient’s feelings of isolation and failure to be understood. Raising a patient’s awareness of the painful psychological repercussions that can occur when treatment is complete acts as a preventive measure. In conclusion, the article explores therapeutic methods that are effective in treating post-treatment depression in cancer patients.



AUTEUR(S)
A. BOUREGBA

MOTS-CLÉS
Dépression post-traumatique, Estime de soi, Inhibition, Groupe de parole

KEYWORDS
Post-traumatic depression, Self-esteem, Fatigue, Inhibition, Support group

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (93 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier