ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 10/3 - 2008  - pp.175-181  - doi:10.1007/s10269-008-0845-z
TITRE
Le point sur les traitements adjuvants et néoadjuvants des adénocarcinomes œsogastriques

TITLE
Adjuvant and neoadjuvant treatments in gastroesophageal adenocarcinomas: a review

RÉSUMÉ

Malgréde récents progrés dans la prise en charge des adénocarcinomes œsogastriques (AOG), leur mortalitéreste élevée et leur traitement est encore un véritable challenge pour les oncologues. Le traitement chirurgical étant le seul traitement curatif et le taux de survie á cinq ans dépendant du stade pTNM, plusieurs modalités de traitement, dont la chimiothérapie systémique, ont été évaluées afin de diminuer les récidives et augmenter la survie globale. Cet article fait la mise au point des traitements adjuvants et néoadjuvants des AOG. Aux États-Unis, la radiochimiothérapie postopératoire est préférée chez les patients en bon état général ayant un AOG réséqué (> stade la). Plus récemment, les FNCLCC-FFCD et la UK-MAGIC ont montré que la chimiothérapie péri-opératoire avait un bénéfice sur la survie globale des patients opérables pour leur AOG et ce traitement est couramment réalisé en Europe. De nouvelles stratégies comme la chimiothérapie d’induction suivie d’une radiochimiothérapie, l’addition de thérapies ciblées á la chimiothérapie périopératoire ou l’utilisation de nouveaux schémas de chimiothérapies sont en cours d’évaluation afin d’augmenter le bénéfice des traitements standard actuels.



ABSTRACT

Despite recent progress in the management of gastroesophageal adenocarcinomas, the mortality rate is high and treatment remains a challenging problem for oncologists. Surgical resection is the only curative treatment and is dependant on pTNM stage. Combined modality treatment approaches including systemic chemotherapy have been evaluated in the hope of preventing recurrences and improving overall survival rates. This article reviews data on neoadjuvant and adjuvant treatment modalities for gastroesophageal adenocarcinomas (GEA). Postoperative chemoradiation is favored in the USA for good performance status patients with resected, high-risk gastric or gastroesophageal junction carcinoma (more stage IA). More recently, results from the UK-MAGIC and FNCLCC-FFCD trials have shown improved survival with perioperative chemotherapy in operable gastric and lower oesophageal cancers, and this has impacted on treatment practice in Europe. New strategies, including induction with chemotherapy followed by preop-CRT, adding targeted therapies to perioperative chemotherapy or using new cytotoxic regimens, are being assessed in order to improve the results of current standard treatment and facilitate the delivery of more tailored therapeutic interventions.



AUTEUR(S)
E. SAMALIN, M. YCHOU

MOTS-CLÉS
Adénocarcinome gastrique, Adénocarcinome de la jonction œsogastrique, Traitement adjuvant, Traitement néoadjuvant

KEYWORDS
Gastric adenocarcinoma, Gastroesophageal junction carcinoma, Neoadjuvant treatment, Adjuvant treatment

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (153 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier