ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 10/12 - 2008  - pp.728-732  - doi:10.1007/s10269-008-0993-1
TITRE
Chimiothérapie des CAPI: quelles leçons peut-on en tirer en 2008 ?

TITLE
CUP and chemotherapy: what have we learnt?

RÉSUMÉ

La chimiothérapie cytotoxique est la base de la prise en charge des CAPI qui ne correspondent pas à une entité clinicobiologique dite « favorable ». Aucune étude randomisée n’a compareé l’usage de la chimiothérapie à celui d’une prise en charge symptomatique exclusive chez les patients atteints de CAPI. Cependant, la survie observée de ces patients est clairement supérieure, à l’heure actuelle, en comparaison des séries historiques avant l’ère de la chimiothérapie. Les protocols de chimiothérapie « standard » consistent habituellement en des polychimiothérapies à base de sels de platine associés à des cytotoxiques de nouvelles générations (gemcitabine, irinotécan, taxanes). Les taux de survie restent cependant limités, avec des médianes de l’ordre de huit mois. L’amélioration de la compréhension de la biologie des CAPI, en vue de l’identification de l’origine de la tumeur primitive et de cibles moléculaires, va modifier la prise en charge de ces pathologies. Les années à venir pourraient être celles du traitement « à la carte » des patients atteints de CAPI, intégrant à la fois des anticancéreux classiques, mais également des thérapies ciblées.



ABSTRACT

Chemotherapy is the backbone of treatment forpatients with CUP. Most patients with unknown primary adenocarcinoma or poorly differentiated carcinoma do not conform to any previously defined “treatable” or favourable subset. To our knowledge, no randomized trial comparing chemotherapy vs best supportive care has been conducted in CUP to date. Nevertheless, patients with CUP can now attain substantial clinical benefit and prolongation of survival from the new cytotoxic drug combinations. The standard therapy for patients with CUP is a combination of platinum with a recently developed cytotoxic agent (gemcitabine, taxane, irinotecan), and the median overall survival is eight months. Future strategies could be based on the use of molecular identification of primary and identification of new biological targets, and integrate chemotherapy and molecular targeted therapies.



AUTEUR(S)
C. MASSARD, K. FIZAZI

Reçu le 8 octobre 2008.    Accepté le 12 novembre 2008.

MOTS-CLÉS
CAPI, Chimiothérapie, Essai clinique, Génomique

KEYWORDS
CUP, Chemotherapy, Clinical trial, Genomic

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (102 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier