ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 10/12 - 2008  - pp.713-717  - doi:10.1007/s10269-008-0987-z
TITRE
Les entités anatomocliniques des CAPI relevant d’une prise en charge spécifique

TITLE
Carcinoma of unknown primary: favourable subsets

RÉSUMÉ

Les carcinomes de primitif inconnu (CAPI) forment un groupe de tumeurs hétérogènes dont le primitif n’est pas identifié après un bilan clinicobiologique et radiologique. Environ 5 % des cancers sont des CAPI. Ce sont des cancers de mauvais pronostic. Parmi ces CAPI, plusieurs entités ont étéindividualisées qui, grâce à une prise en charge spécifique, ont un meilleur pronostic. Environ 15 % des patients atteints d’un CAPI correspondent à un sous-groupe de bon pronostic. On individualise ainsi des tumeurs avec atteinte ganglionnaire isolée comme les adénopathies axillaires de type adénocarcinome chez une femme, les adénopathies cervicales d’un carcinome épidermoïde, les adénopathies inguinales d’un carcinome épidermoïde, les tumeurs de la ligne médiane ou la carcinose péritonéale papillaire séreuse chez la femme, les tumeurs neuroendocrines, les métastases osseuses chez l’homme avec PSA élevéet les CAPI avec site métastatique unique. La prise en charge initiale d’un CAPI doit donc comprendre dans le même temps une recherche du primitif et une mise en évidence éventuelle d’un de ces sous-groupes.



ABSTRACT

Carcinoma of unknown primary (CUP) origin is a quite heterogeneous entity with a poor prognosis. It accounts for about 5% of all neoplasms. CUP is defined as a histologically confirmed diagnosis of malignancy in patients with unremarkable medical history, normal physical examination and routine blood tests, and normal computed tomography. Among CUPs, several subsets have been identified as likely to be associated with a better life expectancy after specific treatment. About 15% of CUPs correspond to those specific subtypes: metastatic disease of lymph nodes such as nodal midline distribution, isolated metastases to axillary nodes, cervical involvement with squamous histology or inguinal nodal involvement; peritoneal papillary serous carcinomatosis in women; metastatic neuroendocrine carcinoma; osteoblastic bone metastases with elevated PSA in men; a single metastatic site. Thus, ruling out the primary and recognizing one of these subsets appear necessary in the management of patients with CUP tumours.



AUTEUR(S)
A. PLANTADE, L. SABAN-ROCHE, Y. MERROUCHE

Reçu le 1 septembre 2008.    Accepté le 10 octobre 2008.

MOTS-CLÉS
CAPI, Pronostic, Entités anatomocliniques

KEYWORDS
CUP, Prognosis, Specific subsets

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (95 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier