ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 10/11 - 2008  - pp.648-652  - doi:10.1007/s10269-008-0965-5
TITRE
Cancer de la prostate métastatique: quoi de neuf depuis le docétaxel ?

TITLE
Metastatic prostate cancer: what’s new since docetaxel?

RÉSUMÉ

Le docétaxel est désormais devenu le standard dans le traitement de première ligne du cancer de la prostate résistant à la castration (CRPC) métastatique. Le choix de la date de l’introduction du docétaxel fait partie des questions à l’étude. En termes de traitement conventionnel, la place d’une ancienne molécule, telle que l’estramustine, reste l’objet de controverses avec des données suggérant, cependant, un bénéfice en survie globale lié à son usage en association avec le docétaxel. Ce progrès thérapeutique a, par ailleurs, ouvert la voie du développement de multiples molécules en recherche clinique soit en monothérapie, soit combinées au docétaxel, en première comme en seconde ligne thérapeutique. Une meilleure compréhension du mode évolutif de la maladie, dans le cadre des essais thérapeutiques, a conduit à la révision des critères d’évaluation retenus dans ces études. Deux nouvelles molécules sont en cours d’évaluation: le satraplatine et l’ixabépilone. La conception du ciblage des métastases osseuses a également amené à considérer de nouvelles options telles que le ciblage de RANK-ligand, l’irradiation métabolique ou l’inhibition de récepteur A de l’endothéline 1. Les thérapeutiques anti-angiogéniques font également l’objet d’essais thérapeutiques comprenant, en particulier, le bévacizumab, le VEGF-trap et le vandetanib. Par ailleurs, de nouvelles manipulations hormonales sont apparues prometteuses avec tout particulièrement l’acétate d’abiratérone et les antagonistes du récepteur aux androgènes.



ABSTRACT

Docetaxel is the standard first line treatment in metastatic castration-resistant prostate cancer. The time to begin docetaxel remains questionable. Regarding conventional therapy, the old cytotoxic agent estramustine is still controversial, but data suggest a survival advantage when combined with docetaxel. This therapeutic improvement has resulted in the clinical development of several new agents, some as monotherapy, others in combination with docetaxel, as first or second line treatment. Numerous clinical trials have improved the comprehension of the disease continuum, generating new recommendations, especially concerning outcome measures. Two new drugs are being tested: the satraplatin and the ixabepilone. The principle of targeting bone metastasis has induced new options of treatment, such as targeting RANK-ligand, systemic radioisotopes, or the inhibition of the endothelin 1 receptor A. Antiangiogenic agents are also tested in clinical trials, especially bevacizumab, VEGF-trap and vandetanib. Furthermore, hormone manipulations appear promising, especially abiraterone acetate and the antagonists of the androgen receptor.



AUTEUR(S)
M. GROSS-GOUPIL, K. FIZAZI

Reçu le 22 juillet 2008.    Accepté le 17 octobre 2008.

MOTS-CLÉS
Cancer de la prostate, Cytotoxiques, Ciblage osseux, Anti-antigéniques

KEYWORDS
Prostate cancer, Cytotoxic agent, Targeting bones agent, Antiangiogenic agent

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (108 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier