ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 9/S3 - 2007  - pp.21-25  - doi:10.1007/s10269-007-0739-5
TITRE
Infertilité postchimiothérapie

TITLE
Infertility after chemotherapy

RÉSUMÉ

Le risque d’infertilité, par le biais de la gonadotoxicitédes chimiothérapies, estunedes séquelles à long terme majeures chez les enfants, lesadolescentset lesjeunes adultes. Ce risque diffère selon l’âge et lesexedespatientsaumomentdu traitement, leschémathérapeutique et les associations de médicaments cytotoxiques utilisées. Les alkylants sont lesmédicaments les plus gonadotoxiques, avec une stérilité définitive quand ils sont utilisés dans des schémas d’intensification thérapeutique. L’évaluationdes « dégâts » de la chimiothérapie sur les gonades faitpartiedusuividespatients, qu’ils aient été traités dans l’enfance, l’adolescence ou à l’âge adulte en âge de procréer, et est particuliè rement difficile chez les femmes. Les deuxseules techniques de préservation de la fertilité éprouvées sont, chez l’homme pubère, la cryoconservation de sperme et, chez la femme pubère, la cryoconservation d’embryons obtenus par fécondation in vitro; les autres techniques étant en cours d’évaluation.



ABSTRACT

The risk of infertility is one of the most challenging long-term sequels of cancer chemotherapy in children and young adults. This risk depends on the patient’s age, sex and drug regimen. Alkylating agents are the most gonadotoxic drugs, especially when administered in high-dose regimen before haematopoietic stem cell injections. The evaluation of gonadal damage must be part of the long-term follow-up strategy for cancer patients and might be difficult in female patients. While sperm and embryo cryopreservation are well established and successful in fertility preservation, others technologies are still in their early stages of development.



AUTEUR(S)
V. LAURENCE, C. POIROT

MOTS-CLÉS
Chimiothérapie, Gonadotoxicité, Risque d’infertilité, Techniques de préservation

KEYWORDS
Chemotherapy, Gonadotoxicity, Infertility risk, Fertility preservation

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (108 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier