ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 9/6 - 2007  - pp.466-469  - doi:10.1007/s10269-007-0684-3
TITRE
Hormonoradiothérapie concomitante: application au traitement adjuvant des cancers du sein

TITLE
Combined radiation and hormone therapies have become common clinical practice in recent years for locally-advanced prostate cancers

RÉSUMÉ

L’hormonoradiothérapie concomitante est utilisée depuis plusieurs années en pratique clinique quotidienne dans les cancers localement avancés de la prostate. Le transfert de ce concept en pathologie mammaire a été très peu rapporté dans la littérature mais semble pourtant licite devant l’hormono-dépendance fréquente des cancers du sein et la synergie potentielle de ces deux armes thérapeutiques.

En situation adjuvante, deux stratégies sont actuellement utilisées: prescription d’un inhibiteur de l’aromatase d’emblée ou après un délai plus ou moins long de tamoxifène. En pratique, ces molécules peuvent donc interagir avec la radiothérapie adjuvante. Les études rétrospectives récemment publiées n’ont pas mis en évidence de différence significative sur l’incidence des événements notamment locorégionaux de l’association concomitante ou séquentielle du TAM à la radiothérapie. La toxicité de l’association reste discutable en termes de fibroses sous-cutanée et pulmonaire. Il semble que le tamoxifène aggraverait les séquelles postradiques uniquement chez les patientes prédisposées à présenter des effets tardifs radio-induits et identifiés par un test prédictif biologique. La prudence reste donc encore de mise du moins pour ces patientes.

Cet article permet de détailler les avantages et les risques de l’utilisation concomitante de la radiothérapie et de l’hormonothérapie adjuvantes des cancers localisés du sein.



ABSTRACT

The use of such concomitant therapy in the treatment of breast disease has been infrequently reported in the literature, but seems justified given the common hormonal dependence of breast cancer and the potential synergistic effect of these two treatment modalities.

As adjuvant therapy, two strategies are used in daily clinical practice: Upfront aromatase inhibitors or sequentially after a variable delay of tamoxifen. These molecules may thus interact with radiotherapy. Retrospectives studies recently published did not show any differences in terms of locoregional recurrences between concurrent or sequential radiohormonotherapy. Lung and skin fibroses due to concurrent treatment are still under debate. Nevertheless, late side-effects appeared to be increased by such a treatment particularly in hypersensitive patients identified at risk by the lymphocyte predictive test. Concurrent radiohormonotherapy should thus be delivered cautiously at least for these patients.

This article details the potent advantages and risks of concurrent use of adjuvant hormonotherapy and radiotherapy in localized breast cancers.



AUTEUR(S)
D. AZRIA, M. OZSAHIN, J. GLIGOROV, K. ZAMAN, W. JACOT, Y. BELKACÉMI

MOTS-CLÉS
Radiothérapie, Hormonothérapie, Concomitant, Cancer du sein, Traitement adjuvant

KEYWORDS
Radiotherapy, Hormonotherapy, Concomitant, Breast cancer, Adjuvant

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (102 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier