ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 9/6 - 2007  - pp.435-440  - doi:10.1007/s10269-007-0639-8
TITRE
Le contrôle de la respiration en radiothérapie

TITLE
Breathing control in radiotherapy

RÉSUMÉ

L’utilisation de marges centimétriques couvrant le parcours des volumes influencés par les mouvements respiratoires entraîne des irradiations importantes. L’application d’un contrôle de la respiration peut améliorer certaines radiothérapies.

Le contrôle de la respiration est possible suivant trois techniques et deux méthodes. L’apnée du patient ou la synchronisation du faisceau sont choisies en fonction des améliorations souhaitées.

Le poumon, le sein et le foie présentent des contraintes spécifiques. L’optimisation d’une radiothérapie du poumon est obtenue en épargnant du parenchyme sain par l’inspiration. La radiothérapie du sein gauche requière souvent la protection du cour poussé hors des faisceaux faisceaux tangentiels avec l’inspiration profonde. L’irradiation ciblée du foie reste le plus complexe. Chaque méthode contient le même niveau d’imprécision.

Le contróle de la respiration durant une radiothérapie apporte des améliorations dosimétriques importantes. Cependant, il conviendra d’appuyer cette évidence par les résultats des études comparatives cliniques en cours.



ABSTRACT

The use of centimetric margins to cover the target movements influenced by the breathing create an important irradiation. Some radiotherapies may be improved applying a breathing control.

Breathing control essentially involves any of three techniques and two methods. Breath hold or synchronization have to be implemented regarding to the expected improvements.

Lung, liver and breast sites have specific constraints. Lung radiotherapy is optimized when sparing healthy parenchyma with inspiration. Left breast radiotherapy often needs to protect the heart pushed out of the irradiation fields with inspiration. The liver is the most complex site where all methods have the same low precision.

Breathing control during radiotherapy brings important dosimetric improvements. The results of current clinical trials will help to confirm the potential benefit.



AUTEUR(S)
R. GARCIA, V. BODEZ, C. KHAMPHAN, E. JAEGLE, N. POUREL, L. MINEUR, G. DE RAUGLAUDRE, D. SERIN, F. REBOUL

MOTS-CLÉS
Respiration, Spiromètre, Radiothérapie

KEYWORDS
Breathing, Spirometer, Radiotherapy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (171 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier