ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 9/2 - 2007  - pp.137-143  - doi:10.1007/s10269-006-0545-5
TITRE
Sarcomes utérins

TITLE
Uterine sarcomas

RÉSUMÉ

Les sarcomes utérins sont des tumeurs rares représentant moins de 5 % des tumeurs malignes de l’utérus. Elles sont de mauvais pronostic avec un risque important de récidive, en particulier métastatique. Le traitement est chirurgical comportant une hystérectomie avec annexectomie bilatérale; un curage pelvien n’est recommandé que dans les tumeurs mixtes mullériennes. Malgré l’évolution défavorable, peu d’études prospectives randomisées de traitement adjuvant après chirurgie ont été menées. La prise en charge optimale n’est pas clairement définie. Les résultats de l’étude randomisée de l’EORTC comparant une radiothérapie pelvienne adjuvante versus pas de traitement adjuvant après chirurgie sont en cours d’analyse, mais ils semblent négatifs sur la survie. L’irradiation pelvienne adjuvante systématique est malgré tout recommandée afin d’assurer au moins le contrôle local de la maladie. La seule étude de phase III de chimiothérapie adjuvante (adriamycine seule versus pas de traitement) est difficilement interprétable, mais est négative. Un essai français (Sarc-Gyn 1) de phase III étudiant l’effet de l’adjonction d’une polychimiothérapie (adriamycine, cisplatine et ifosfamide) à une radiothérapie adjuvante est en cours.



ABSTRACT

Uterine sarcomas (US) are rare tumors representing less than 5 % of uterine malignancies. They carry a poor prognosis characterized by a high rate of local and metastatic recurrences. Surgical treatment consists in hysterectomy and bilateral oophorectomy; pelvic lymphnode dissection is recommended in carcinosarcomas only. Despite the high risks of metastatic evolution, few prospective randomised studies have been conduct in an adjuvant setting. Pelvic radiotherapy after surgery is recommended to enhance local control. The only phase III of adjuvant chemotherapy is negative but difficult to interpret. A French study is actually ongoing studying the effects of adjuvant polychemotherapy (adriamycin, cisplatin and ifosfamide).



AUTEUR(S)
P. PAUTIER

MOTS-CLÉS
Sarcome, Utérus, Léiomyosarcome, Tumeur mixte mésodermique, Sarcome du stroma endométrial

KEYWORDS
Sarcoma, Uterine tumor, Leiomyosarcoma, Mixte mesodermal tumor, Endometrial sarcoma

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (130 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier