ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 8/S12 - 2006  - pp.94-101  - doi:10.1007/s10269-006-0525-9
TITRE
Prise en charge initiale en cancérologie: résultats de l’enquête CPRIM à l’échelon national sur le ressenti et les attentes des patients

TITLE
Managing patients receiving a cancer diagnosis: the CPRIM national survey of the emotional impact and expectations of patients in France

RÉSUMÉ

L’annonce d’un diagnostic de cancer est ressentie le plus souvent comme l’entrée dans la maladie grave. À cette phase initiale de prise en charge, le rôle des équipes soignantes est particulièrement difficile. Compte tenu du manque relatif de données en France, cette enquête a porté essentiellement sur trois aspects: 1) comment s’est passée la prise en charge initiale? 2) Quelles ont été les insuffisances? 3) Quelles améliorations potentielles?

Patients adultes atteints de cancer dont la prise en charge initiale a débuté dans les quatre mois avant l’enquête. Le questionnaire, autoadministré et anonyme, est remis aux patients par les praticiens. L’enquête a concerné 82 services représentatifs des différents modes d’exercice et s’est étalée d’avril 2005 à mai 2006. L’analyse des données, faite par Ipsos Santé, garantit la confidentialité des investigateurs. Le comité de pilotage guide au mieux le dépouillement.

Au total, 1556 questionnaires, parmi les 8800 transmis, ont été renseignés et envoyés à Ipsos Santé. Parmi les répondants, 59% sont des femmes, sont âgés de moins de 70 ans dans 68 % des cas, et 36 % sont atteints d’un cancer du sein. Globalement la prise en charge lors des toutes premières consultations paraît satisfaisante: 62 % des malades se disent tout à fait satisfaits des informations reçues. Quatre-vingt-quinze pour cent des patients se sentent en confiance dans le service où ils sont pris en charge. Quatre-vingt-trois pour cent considèrent avoir eu le temps pour s’exprimer. Soixante-quatre pour cent sont tout à fait satisfaits de l’écoute. La note moyenne attribuée pour l’aide globale apportée lors des premières consultations est de 8,2/10. Les points d’amélioration potentielle portent essentiellement sur les supports d’information générale et individuelle, une plus grande ouverture sur les thèmes à aborder et la «prolongation» du temps médical.

Malgré les biais possibles liés à la méthodologie des enquêtes, ce travail apporte des éléments supplémentaires de réponse concrets à l’amélioration de la prise en charge à la phase initiale. Il contribue aux efforts développés depuis plusieurs années et poursuivis par l’Inca dans le cadre du dispositif d’annonce.



ABSTRACT

Most patients take the announcement of a cancer diagnosis as the beginning of serious illness. During this initial phase of management, the caregiver’s role is particularly difficult. Considering the relative lack of data in France, this survey focuses on three approaches: 1) How do patients feel about their initial management? 2) What are the inadequacies of initial management? 3) What are some possible improvements?

Adult patients who received a cancer diagnosis in the last four months were questioned. A self-administered and anonymous questionnaire was given to patients by physicians from 82 institutions representing different kinds of practice. Data was collected from April 2005 to March 2006. The authors analyzed the data with the collaboration of Ipsos Santé, a French polling company.

Among the 8,800 questionnaires distributed, 1,556 have been completed and returned: women (59%), aged under 70 (68%), and breast cancer patients (36%). Overall, initial management was deemed satisfactory: sixty-two percent of patients were entirely satisfied with the information they received, 95% had confidence in the medical department in which they received treatment, and 83% believed they had ample time to express their concerns. Sixty-four percent were completely satisfied with their physician’s attentiveness.The mean score for the overall help provided was 8.2/10. However, improvement in providing general and individual educational materials, being open to addressing other issues, and giving more assistance to complementary caregivers was noted.

In spite of possible biases in this type of study, this work provides several concrete responses to the issue of improving management in the initial phase of care.



AUTEUR(S)
G. GANEM, I. KRAKOWSKI, O. RIXE, M. BATT, M. STÉPHAN, E. DAL

MOTS-CLÉS
Enquête, Communication, Prise en charge, Dispositif d’annonce

KEYWORDS
Survey, Communication, Information, Management

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (165 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier