ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 8/9 - 2006  - pp.808-814  - doi:10.1007/s10269-006-0520-1
TITRE
Anticorps anti-VEGF: un emploi universel?

TITLE
Anti-VEGF antibodies: universal use?

RÉSUMÉ

Il y a 25 ans, la convergence de plusieurs stratégies de recherches indépendantes vers un petit nombre de gènes a permis de fonder le paradigme des oncogènes, les «gènes de cancer» dont les dé règlements perturbent la prolifération, la différenciation ou la mort des cellules cancéreuses. Aujourd’hui, un nouveau paradigme basé sur une hypothèse formulée il y a plus de 50 ans, selon laquelle la croissance rapide d’une tumeur dépend du développement de nouveaux vaisseaux sanguins (angiogenèse) qui apportent aux cellules cancéreuses les éléments nutritifs. Au cours des dernières années, cette hypothèse a été vérifiée dans une série de modèles expérimentaux. Aujourd’hui, Les thérapies antiangiogéniques suscitent beaucoup d’espoirs, et beaucoup de questions. De nombreuses études de phase II et de phase III ont montré le bénéfice du ciblage de l’angiogénèse dans la prise en charge de cancers solides notamment en situation avancée ou métastatique (côlon, rein...). À l’évidence, de nombreux travaux cliniques restent à réaliser pour définir au mieux la place de ces traitements prometteurs dans la prise en charge des autres tumeurs solides. L’évaluation économique d’un choix thérapeutique est loin d’être immédiate et ne saurait se limiter au coût d’acquisition des traitements. Cette revue de la littérature scientifique pointe les récents développements des inhibiteurs de l’angiogénèse et plus particulièrement d’anticorps anti-VEGF dans le traitement de plusieurs types de cancers.



ABSTRACT

After over 30 years of theory, the use of angiogenesis inhibitors for anticancer therapy has finally moved from the realm of research to reality. Normal adult vasculature is generally quiescent in nature, with endothelial cells dividing approximately every 10 years. In contrast, tumour growth requires constant vascularization and remodelling in order for solid tumours to grow beyond 1-2 mm3 in size. Vascular endothelial growth factor (VEGF) and its receptors are key regulators of the process of angiogenesis, which makes them attractive therapeutic targets. A multitude of VEGF-targeted inhibitory agents are currently being investigated for the treatment of cancer. This review article focuses on recent developments in the use of angiogenesis inhibitors for the treatment of breast, lung, and colorectal cancers.



AUTEUR(S)
I. RAY-COQUARD, T. BACHELOT, C. SABA, C. CONFAVREUX, J.-F. BRANTUS, F. RUSTAM, H. GESQUIÈRE, C. SEBBAN, P. BIRON, J.-P. GUASTALLA, J.-Y. BLAY

MOTS-CLÉS
Angiogenèse, Cancer, Inhibiteur VEGF, Essais thérapeutiques, Bevasuzimab

KEYWORDS
Angiogenesis, Lung cancer, VEGF, Vascular endothelial growth factor, Colorectal cancer, Breast cancer, Bevacizumab

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (134 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier