ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 7/8 - 2005  - pp.656-659  - doi:10.1007/s10269-005-0320-z
TITRE
Sensibilité et résistance aux inhibiteurs des récepteurs Erb B

TITLE
Sensitivity and resistance to Erb B receptors

RÉSUMÉ

L’utilisation clinique des inhibiteurs de la transduction du signal de prolifération contrôlée par les récepteurs de la famille EGFR (HER1 et HER2) a été à l’origine de progrès thérapeutiques majeurs. L’utilisation de ces inhibiteurs donne la possibilité de contourner une partie des mécanismes de résistance primaire ou secondaire de certains cancers à la chimiothérapie. Cependant, une des difficultés du développement clinique des ces inhibiteurs provient du fait que la corrélation entre l’immunophénotype tumoral (expression de la cible protéique) et la réponse au traitement n’est pas systématique. Cette corrélation est bonne dans le cancer du sein pour l’expression de HER2, elle doit être améliorée pour ce qui concerne l’expression de HER1 dans d’autres tumeurs comme le cancer du côlon. Cet article fait le point sur les notions de corrélations phénotype-réponse et sur les grands mécanismes pouvant expliquer les modes de résistance à ces nouveaux agents thérapeutiques ciblés.



ABSTRACT

Therapeutic use of transduction of proliferation signal inhibitors controlled by EGFR receptors (HER1 et HER2) was at the origins of the progress of major cancer treatment. The use of these inhibitors makes it possible to bypass a primary or secondary resistance mechanisms of certain cancers to cytotoxic compounds. However, one of the difficulties with the clinical development of these inhibitors comes from the lack of correlation between the tumoural immunophenotype and the response to the treatment. This correlation is good in breast cancer for expression of HER2 but it needs to be improved with regards to expression of HER1 in other tumours such as colon cancer. This article reviews the notion of phenotype-response correlation and large mechanisms able to explain the resistance to these new therapeutic agents.



AUTEUR(S)
J.-P. DELORD, S. VIGNOT, G. MILANO

MOTS-CLÉS
EGFR, Herceptin, Immunohistochimie, Biologie moléculaire, Résistance

KEYWORDS
EGFR, Herceptin, Immunohistochemistery, Molecular biology, Resistance

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (97 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier