ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 7/8 - 2005  - pp.640-646  - doi:10.1007/s10269-005-0315-9
TITRE
Carcinoses péritonéales digestives: place de la chimio-hyperthermie intrapéritonéale

TITLE
Intraperitoneal chemohyperthermia in the treatment of digestive peritoneal carcinomatosis

RÉSUMÉ

Le traitement chirurgical à visée curative des carcinoses péritonéales (CP) se développe depuis quinze ans. Il comporte l’exérèse de la CP macroscopiquement décelable et le traitement immédiat de la CP microscopique résiduelle par une chimiothérapie intrapéritonéale. Cette dernière est plus efficace si elle est associée à une hyperthermie. Les techniques d’exérèses de la CP sont assez spécifiques et ne sont entreprises qu’à la condition de pouvoir retirer toute la maladie supramillimétrique et de pouvoir assurer ensuite au patient une qualité de vie normale ou quasi normale. Les techniques de chimiohyperthermie intrapéritonéale proprement dites doivent remplir des conditions de qualité draconiennes pour être efficaces. À ces conditions, lamaladie péritonéale, s’il n’y a qu’elle, est définitivement guérie près de deux fois sur trois pour les CP d’origine colique et trois fois sur quatre pour les pseudomyxomes du péritoine. Elle est actuellement peu efficace sur les CP d’origines gastrique et grélique.



ABSTRACT

Treatment of the peritoneal carcinomatosis (PC) with a curative intent has improved during the last 15 years. It combines maximal cytoreductive surgery (resecting all tumour seeding greater than 1 mm) to treat the macroscopic disease, with intraoperative chemohyperthermia to treat the remaining microscopic disease. The techniques of peritonectomy are specific and are performed only if all the macroscopic disease is resected and if it results in a satisfying quality of life for the patient. In order to be efficient, the techniques of chemohyperthermia need strict quality control. With these conditions, surgery plus intraperitoneal chemohyperthermia results in curing the peritoneal disease in two-thirds of the patients with colorectal cancer and in three-quarters of patients with peritoneal pseudomyxoma. However, it is currently not efficient for PC originating from gastric and small bowel adenocarcinomas.



AUTEUR(S)
D. ELIAS

MOTS-CLÉS
Carcinose péritonéale, Chimiohyperthermie, Chimiothérapie intrapéritonéale, Chirurgie de réduction tumorale maximale

KEYWORDS
Peritoneal carcinomatosis, Chemohyperthermia, Intraperitoneal chemotherapy, Cytoreductive surgery

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (870 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier