ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 7/7 - 2005  - pp.531-536  - doi:10.1007/s10269-005-0284-z
TITRE
Y a-t-il une possibilité qu’à court ou moyen terme un dépistage et une prévention du cancer de l’ovaire soient efficaces?

TITLE
Could screening and prevention prove effective in the short and medium term?

RÉSUMÉ

Le mauvais pronostic du cancer de l’ovaire est étroitement lié au stade au moment du diagnostic et justifie de développer des stratégies de dépistage et de prévention efficaces en terme d’impact sur la mortalité. De grandes études randomisées utilisant le dépistage combiné et/ou séquentiel basé sur le dosage sérique du CA125 et l’échographie nous renseignerons dans 10 ans de cet impact sur la population générale et à haut risque. Pour les femmes à risque héréditaire de cancer de l’ovaire, le dépistage actuellement basé sur l’échographie avec ou sans CA-125 reste décevant avec des actes chirurgicaux inutiles. Seule l’annexectomie bilatérale prophylactique confère un haut niveau de protection. La contraception orale a montré son rôle protecteur mais ne peut être recommandée notamment dans la population à haut risque en raison d’un risque d’augmentation du risque de cancer du sein. Il n’y a pas d’autre chimioprévention efficace à ce jour.



ABSTRACT

The poor prognosis of ovarian cancer is linked to the stage of the disease at the time of diagnosis. The development of effective screening strategies and prevention mechanisms could therefore significantly reduce mortality. The results of randomised studies for both general and high risk populations based on multimodal screening (ultrasound and CA125 dosage) will be available in 10 years. Currently, for the high risk population, screening based on ultrasound, with or without CA125 dosage, is not effective and can lead to unnecessary surgery. Higher protection is actually conferred by prophylactic bilateral oophorectomy. Protection is also obtained by oral contraception but cannot be recommended for the high risk population because of the increase in the risk of breast cancer. To date there are no other effective chemoprevention methods.



AUTEUR(S)
F. SELLE, J. GLIGOROV, C. SEGURA, J.P. LOTZ

MOTS-CLÉS
Cancer de l’ovaire, Dépistage, Prévention, CA-125

KEYWORDS
Ovarian Cancer, Screening, Prevention, CA125

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (114 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier