ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 7/4 - 2005  - pp.281-285  - doi:10.1007/s10269-005-0215-z
TITRE
Traitement des carcinomes épidermoïdes localement évolués des voies aéro-digestives supérieures: place de la radio-chimiothérapie

TITLE
Treatment of locally advanced head and neck cancer: the place of chemoradiotherapy

RÉSUMÉ

La radio-chimiothérapie concomitante est devenue le traitement de référence des carcinomes épidermoïdes localement évolués inopérables de la tête et du cou. L’association d’une chimiothérapie à une radiothérapie hyperfractionnée est également supérieure à une radiothérapie hyperfractionnée exclusive. Par ailleurs la radiochimiothérapie concomitante est actuellement le traitement postopératoire standard des patients à haut risque de récidive locorégionale. Le schéma optimal reste à déterminer. Le cisplatine est la molécule ayant fait la preuve d’une plus grande efficacité et la place de la polychimiothérapie n’est pas encore définie. La toxicité aiguë de ces protocoles nécessite des soins de support adaptés mais la toxicité tardive ne semble pas majorée. Des essais avec un long suivi et une évaluation de la qualité de vie sont nécessaires.



ABSTRACT

Concurrent chemoradiotherapy (CRT) has been shown to be superior to radiotherapy (RT) alone in several clinical trials for unresectable head and neck cancer. Additionally, chemotherapy given with hyperfractionated RT leads to improved outcome versus hyperfractionated RT alone. In the postoperative setting, clinical trials suggest that CRT is superior to RT alone in high risk patients. The optimal CRT regimen is still an ongoing study and a matter of debate. In the literature, cisplatin is the most effective drug and the superiority of poly-chemotherapy has not been demonstrated. CRT acute toxicity requires significant supporting care; late toxicity is not increased, but large trials with long follow-up and evaluation of quality of life are needed.



AUTEUR(S)
D. PASQUIER, M. DEGARDIN, A. LANSIAUX, B. COCHE DÉQUÉANT, C. FOURNIER, J.-L. LEFEBVRE, E. LARTIGAU

MOTS-CLÉS
Carcinomes localement évolués, Radio-chimiothérapie

KEYWORDS
Locally advanced head and neck cancer, Chemoradiotherapy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (140 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier