ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 7/2 - 2005  - pp.124-127  - doi:10.1007/s10269-005-0170-8
TITRE
Les vieux médicaments ont-ils encore leur place...?

TITLE
Do old drugs still have a place in cancer treatment?

RÉSUMÉ

Les progrès réalisés dans le traitement des cancers sont directement dépendants de l’arrivée de nouvelles molécules dont l’efficacité définit la place dans la stratégie de traitement. Chaque nouvel arrivant en première ou deuxième ligne repousse les médicaments qui représentaient la base des stratégies conventionnelles. Ces médicaments ont-ils encore leur place dans nos stratégies modernes de traitement?

Les données de la littérature indiquent que certains de ces médicaments ont conservé une place en raison de la particularité de leur mode d’action (mitomycine C), parce qu’ils autorisent une administration orale prolongée en opposition aux perfusions rapides (cyclophosphamide, étoposide...), parce qu’ils combinent ces deux caractéristiques (estramustine).

Pour l’ensemble de la population de patientes qui échappe aux traitements après la troisième ligne de traitement, le rôle de ces vieux médicaments est limité mais il existe une sous-population de patientes qui a répondu à toutes les lignes de chimiothérapie, dont la durée de survie dépend du nombre de lignes de traitement disponibles et pour qui les vieux médicaments offrent une prolongation significative et peu coûteuse de la durée du traitement.



ABSTRACT

The introduction of new effective drugs is the major parameter of progress in the medical treatment of cancer patients. However, with each new drug pushes an older one aside and asks for its future potential role.

In metastatic breast cancer patients, some old drugs have pertained an indication beyond the second line of treatment because of their pharmacological specificity (mitomycin C), because they are orally dispensable (cyclophosphamide, étoposide) and because they combine both these characteristics (estramustine).



AUTEUR(S)
P. POUILLART

MOTS-CLÉS
Cancer du sein métastatique, Vieux médicaments, Stratégie thérapeutique

KEYWORDS
Metastatic breast cancer, Old drug, Therapeutic strategy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (133 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier