ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 7/1 - 2005  - pp.49-54  - doi:10.1007/s10269-005-0152-x
TITRE
UDP-glucuronosyl-transférase 1A1 et pharmacogénétique de l’irinotécan

TITLE
UDP-glucuronosyltransferase 1A1 and pharmacokinetics of irinotecan

RÉSUMÉ

L’UDP-glucuronosyltransférase 1A1 (UGT1A1) est la principale enzyme impliquée dans la détoxication du métabolite actif de l’irinotécan, le SN-38. Un certain nombre de polymorphismes génétiques correspondant à cette protéine sont connus comme responsables d’hyperbilirubinémie. Durant les cinq dernières années, plusieurs études ont montré que ces différences génétiques pouvaient expliquer des différences individuelles des profils de tolérance à l’irinotécan. Nous décrivons ici les différents génotypes plus particulièrement ceux correspondant à la partie promotrice du gène. Toutefois, la pharmacocinétique de l’irinotécan et de ses différents métabolites met en jeu d’autres protéines (enzymes ou protéines d’efflux) et des facteurs de variabilité interindividuelle autres que génétiques. Une véritable maîtrise des concentrations en médicament actif nécessite de prendre en compte l’ensemble de ces facteurs. Des recommandations précises en terme d’individualisation de doses restent à établir.



ABSTRACT

The UDP-glucuronosyl-transferase 1A1 (UGT1A1) is the main enzyme that inactivates SN-38 which is the active metabolite of irinotecan. Numerous genetic polymorphisms corresponding to this protein are known to be responsible for hyperbilirubinemia. For the past five years, several studies have shown that these polymorphisms may explain inter-individual variability in toxicity of irinotecan. The different genotypes are described, particularly those corresponding to the promoter of the gene. However, the pharmacokinetics of irinotecan and its metabolites activates other proteins (enzymes or transporters) and non genetic factors. Control of drug exposure necessitates a consideration of all these factors. Clinical recommendations for individual dosage remain to be established.



AUTEUR(S)
F. PUISSET, E. CHATELUT

MOTS-CLÉS
Irinotécan, SN38, Pharmacogénétique, Pharmacocinétique, Polymorphisme

KEYWORDS
Irinotecan, SN38, Pharmacogenetics, Pharmacokinetics, Polymorphism

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (621 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier