ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 6/6 - 2004  - pp.406-412  - doi:10.1007/s10269-004-0099-3
TITRE
Apport de la laparoscopie dans le traitement des cancers de prostate

TITLE
Laparoscopic surgery in prostate cancer treatment

RÉSUMÉ

Étude de faisabilité de l’exerce des vésicules séminales (VS) au décours d’une lymphadenectomie sous cœlioscopie chez des patients présentant un carcinome prostatique à haut risque d’envahissement ganglionnaire et des VS (> 10 %) et traités par une irradiation conformationnelle (RC3D) à 80 Gy.

De septembre à novembre 2003, 12 patients ont bénéficié d’une vérification avant RC3D, du statut ganglionnaire pelvien et des VS. Un scanner dosimétrique a été réalisé avant (Groupe 1—G1) et après (Groupe 2—G2) la lymphadénectomie. Les doses médianes obtenues à partir des histogrammes dose-volume (HDV) de G1 pour RV

: La vérification préirradiation, du statut ganglionnaire et des VS a été réalisée chez 12 patients sans complication grave. La comparaison des doses médianes est en faveur d’une irradiation significativement plus faible du rectum et des têtes fémorales en cas d’exclusion des VS du CTV. On note respectivement pour G1 et G2, RV

Pour les patients à haut risque de maladie extra prostatique, la lymphadenectomie couplée à la vésiculectomie par voie cœlioscopique représente une approche techniquement comparable à la lymphadenectomie seule. Elle permet d’affiner la stadification et, en cas de RC3D, offre une meilleure protection de la paroi antérieure du rectum.



ABSTRACT

The purpose of this study was to evaluate the feasibility of seminal vesicle (SV) resection at the time of laparoscopic pelvic lymph node (LN) dissection in patients with prostate cancer who are at an increased risk (> 10% according to Partin’s tables) of lymph node and/or seminal vesicle involvement prior to treatment with high dose three dimensional conformal radiation therapy (3DCRT) at 80 Gy.

Between September and November 2003, 12 patients underwent laparoscopic SV and LN dissection. Dosimetric CT scans were obtained before and after the surgical procedures. Dose volume histograms (DVHs) of radiation exposure to the rectum, bladder and femoral heads were calculated and median doses for RV

Seminal vesicle resection during laparoscopic lymph node dissection was performed in all 12 patients. The calculated radiation exposure to the rectum and femoral heads of the preoperative group were found significantly higher than their postoperative counterparts. We noted a median dose for RV

For patients with a high risk of extraprostatic disease, seminal vesicle resection at the time of laparoscopic lymph node dissection appears to be technically feasible. Moreover, it permits accurate pathological staging and, in the case of 3DCRT, excluding the seminal vesicles from the target volume, decreases radiation exposure to adjacent organs and provides a higher protection to the anterior part of the rectum.



AUTEUR(S)
J.-M. HANNOUN-LEVI, H. QUINTENS

MOTS-CLÉS
Cancer de prostate, Vésicules séminales, Lymphadenectomie laparoscopique, Radiothérapie de conformation, Toxicité rectale

KEYWORDS
Prostate cancer, Seminal vesicles, Laparoscopic lymph node dissection, Conformal radiation therapy, Rectal toxicity

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (462 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier