ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 6/6 - 2004  - pp.385-393  - doi:10.1007/s10269-004-0104-x
TITRE
Cancers de la prostate: classification histopathologique

TITLE
Histopathological classification of prostate cancers

RÉSUMÉ

Le diagnostic et le grading histologiques jouent un rôle important dans la prise en charge des cancers prostatiques. Une mise à jour de la classification OMS a été publiée en 2004. Les cancers prostatiques sont classés en plusieurs types en fonction de leur site présumé d’origine et de leur aspects morphologiques: (i) les adénocarcinomes acineux. Il s’agit de la forme la plus fréquente. La majorité des études concernant le grade, le stade et la prise en charge thérapeutique concernent ces tumeurs. Il existe des variantes histologiques correspondant aux formes atrophiques, pseudohyperplasiques, à cellules spumeuses, à cellules oncocytaires, aux formes de type lymphoépithélial et de type sarcomatoïde. Le profil immunohistochimique de ces tumeurs est défini par plusieurs marqueurs: antigène prostatique spécifique, phosphatase acide prostatique et alpha-methyl-CoA racemase. On utilise les anticorps anti cytokératine 34βE12 et p63 pour mettre en évidence les cellules basales pour le diagnostic différentiel avec les lésions glandulaires bénignes; (ii) les adénocarcinomes canalaires, les carcinomes urothéliaux et squameux, les carcinomes à cellules basales, les tumeurs neuroendocrines, qui sont des tumeurs rares et agressives; (iii) les tumeurs mésenchymateuses.



ABSTRACT

Histological diagnosis and grading play a major role in the management of prostatic cancers. A recent WHO classification was published in 2004. Prostatic cancers can be divised into several categories on the basis of their presomptive site of origin and morphologic appearance: (i) acinar adenocarcinoma. The majority of adenocarcinomas belong to this group. The studies dealing with grading, staging and therapy refer to them. Histologic variants include atrophic, pseudohyperplastic, foamy glands, oncocytic, lymphoepithelioma-like and sarcomatoid variants. Immunoprofile of acinar adenocarcinomas include several tissue markers: prostatic specific antigen, prostatic specific acid phosphatase and alpha-methyl-CoA racemase. Antikeratin 34βE12 and p63 antibodies identify basal cells in benign prostatic glands and are therefore of pathological use; (ii) ductal adenocarcinomas, urothelial and squamous carcinomas, basal cell carcinoma and neuroendocrine tumors, which represent unusual but aggressive tumors; (iii) mesenchymal tumors.



AUTEUR(S)
F. VANDENBOS, D. CHEVALLIER, J.-F. MICHIELS

MOTS-CLÉS
Cancer de la prostate, Classification OMS

KEYWORDS
Prostate cancer, WHO classification

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (168 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier