ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 6/4 - 2004  - pp.283-286  - doi:10.1007/s10269-004-0060-5
TITRE
Modifications pharmacocinétiques au cours de l’insuffisance rénale

TITLE
Pharmacokinetic modifications during renal insufficiency

RÉSUMÉ

Les multiples modifications pathophysiologiques secondaires à l’insuffisance rénale entraînent des modifications du profil pharmacocinétique des médicaments en agissant sur l’absorption, la distribution et l’élimination des principes actifs. Des modifications de la pharmacodynamie des médicaments ont également été mises en évidence. Nous ne traiterons ici que des modifications pharmacocinétiques liées à l’insuffisance rénale. Le but de cet article est de montrer dans quelle mesure et par quel mécanisme la diminution de la fonction rénale d’un patient influence l’absorption, la distribution, le métabolisme (hépatique ou rénal) et l’élimination de la molécule–mère et/ou de ses métabolites. En effet, il est indispensable d’étudier la pharmacocinétique des médicaments dans la population particulière des patients insuffisants rénaux afin de déterminer les modifications de la posologie et/ou du rythme d’administration nécessaires pour assurer une bonne tolérance et une efficacité satisfaisante des traitements utilisés chez ces patients. Si ces études semblent logiquement indispensables pour les médicaments à élimination rénale majoritaire, elles le sont tout autant pour les produits majoritairement biotransformés par le foie, en s’attachant à l’étude du devenir des métabolites en fonction de leur activité pharmacologique d’une part et de leur toxicité potentielle d’autre part. De telles études sont nécessaires pour tous les médicaments, certes, mais elles présentent un caractère incontournable lorsque l’index thérapeutique est particulièrement étroit comme c’est le cas pour les médicaments anticancéreux. En effet, plus la marge entre seuil d’efficacité et seuil de toxicité est étroite et plus une non–adaptation ou une mauvaise adaptation de la posologie aura des conséquences cliniques sérieuses voire sévères.



ABSTRACT

Renal disease usually implies multiple pathophysiological modifications that generate alterations in drug pharmacokinetic profiles. These modifications mainly occur in drug elimination, but also, to a significant extent, in absorption and distribution. Although modifications of drugs pharmacodynamics have also been reported, here we focus on drug pharmacokinetics and describe the potential alterations in drug absorption, distribution, metabolism, and parent compound and/or metabolites elimination in patients with renal insufficiency. Drug pharmacokinetics should thus be evaluated in patients with renal failure to determine whether dosage and/or administration intervals should be modified to ensure good tolerance and pharmacological efficacy. Such studies are obviously necessary for drugs that are primarily eliminated unchanged in urine. They are furthermore mandatory when the therapeutic index of the drug is narrow, i.e. for anticancer agents. Drug pharmacokinetics, with emphasis on metabolites pharmacokinetics, should also be avaluated for those drugs that are primarily degraded in the liver.



AUTEUR(S)
V. LAUNAY–VACHER, G. DERAY

MOTS-CLÉS
Insuffisance rénale, Pharmacocinétique, Médicament

KEYWORDS
Renal insufficiency, Pharmacokinetics, Drugs

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (259 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier