ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 6/4 - 2004  - pp.245-250  - doi:10.1007/s10269-004-0050-7
TITRE
Épidémiologie et dépistage du cancer de la prostate

TITLE
Epidemiology and screening in prostate cancer

RÉSUMÉ

La pratique spontanée du dépistage dans la population a conduit au diagnostic de cancer de prostate à un stade plus précoce et à un âge plus jeune. L’impact de l’utilisation large du test de PSA sur la baisse de la mortalité est encore difficile à analyser. Cependant, les auteurs s’accordent sur le fait que la réduction initiale de la mortalité est liée à l’amélioration des traitements des stades avancés et métastatiques. La baisse plus récente est liée au dépistage par le PSA et au traitement des formes localisées de grade élevé et de croissance rapide. L’incidence par stade change, au profit des formes localisées qui représentent 80 % des nouveaux cas en 2003 et permettent dans ce cas une prise en charge à visée curative par chirurgie ou agents physiques isolés. La prévalence de la maladie aux stades soit de récidive après traitement à visée curative, soit localement avancé ou métastatique (20 % des nouveaux cas) augmente. Ces stades sont pris en charge par traitement médical antitumoral isolé ou combiné à un traitement local. La prise en charge du cancer de prostate nécessite donc aujourd’hui une prise en charge multidisciplinaire associant urologues, oncologues radiothérapeutes et oncologues médicaux.



ABSTRACT

Spontanous pratice of screening in the population led to diagnosis of prostate cancer at earlier age and stage. Wide use of PSA test impact on mortality decrease is still difficult to analyse. However authors agree that the initial reduction of mortality is due to improved treatment for advanced and metastatic stages. More recent decrease is due to PSA screening and treatment of high grade and fast growing localised stages. There is the shift of incidence in favor of localised stages which represented 80% of new cases in 2003 and allow in these cases a curative management by surgery or radiotherapy alone. Desease prevalence, at stage of recurence after a curative treatment or advanced or metastatic stage (20% of new cases) increases. These stages are managed by medical antitumoral treatment alone or combined to a local treatment. Prostate cancer management today needs to be multidisciplinary, including urologists, oncologists, radiotherapists.



AUTEUR(S)
A. VILLERS, M. SOULIÉ, S. CULINE

MOTS-CLÉS
Cancer de prostate, Épidémiologie, Dépistage, Prise en charge, Chimiothérapie

KEYWORDS
Prostate neoplasms, Epidemiology, Screening, Management, Chemotherapy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (135 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier