ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 17/9 - 2015  - pp.379-389  - doi:10.1007/s10269-015-2546-8
TITRE
Immunothérapie anticancer : les molécules immunomodulatrices en développement clinique

TITLE
Anti-Cancer Immunotherapy: Immunomodulating Agents in Clinical Development

RÉSUMÉ

Les réponses immunitaires sont le plus souvent insuffisantes pour contrôler le développement tumoral soit du fait d’une activation lymphocytaire inefficace ou de mécanismes de tolérisation ou d’inactivation. Les immunothérapies ont pour finalité d’inverser le déséquilibre entre la réponse immune et le développement tumoral. Une des stratégies consiste à jouer sur les mécanismes d’activation ou d’inhibition des réponses immunitaires en ciblant les molécules immunomodulatrices. Cette approche thérapeutique a montré son efficacité dans le mélanome métastatique avec l’ipilimumab, anticorps anti-CTLA4 et plus récemment avec les anti-PD-1 dans le mélanome, mais également dans de multiples autres types tumoraux. Cette nouvelle classe thérapeutique est en plein essor, notamment du fait de l’élargissement de ses applications à différentes localisations tumorales mais aussi par la diversité des cibles potentielles. Les thérapies ciblant les voies de modulation inhibitrice du système immunitaire ayant pour cibles principalement les membres de la famille B7 (CTLA4, PD-1, PD-L1/2…) sont les plus avancées en termes de développement, mais la voie qui consiste à stimuler les molécules activatrices de la famille des récepteurs au TNF (OX40, CD40, GITR, CD137…) semble prometteuse. Nous présentons dans cet article une synthèse des différentes voies de modulation du système immunitaire ainsi que les molécules en cours de développement les ciblant.



ABSTRACT

Immune response often fails to control tumor development due to the activation of inefficient lymphocyte or tolerization mechanisms. The goal of immunotherapeutics is to reverse the balance between the immune response and tumor growth. Targeting immune checkpoints involved in the activation or inhibition pathways of specific immune response is an emerging strategy. It has shown promising results for metastatic melanoma with antibodies targeting CTLA4, and more recently with antibodies targeting PD-1/PD-L1 in melanoma and also other types of tumor. Therapies targeting B7 family members (CTLA4, PD-1, PD-L1/2, etc.) are the most advanced in clinical development, but molecules belonging to TNF-R family (OX40, CD40, GITR, CD137, etc.) also appear to be promising. In this article, we present a review of the different pathways involved in immune response modulation and corresponding therapeutic agents under clinical development.



AUTEUR(S)
D. LOIRAT, C. LE TOURNEAU

Reçu le 28 mai 2015.    Accepté le 23 juin 2015.

MOTS-CLÉS
Immunothérapie, Immunodulateurs, Essais cliniques, Cancer

KEYWORDS
Immunotherapy, Immune checkpoint, Clinical trials, Cancer

BIBLIOGRAPHIE
archives.onco.revuesonline.com/revues/59/10.1007/s10269-015-2546-8.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (183 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier